Huffpost Maroc mg

Zakaria Moumni perd son procès contre Mounir El Majidi

Publication: Mis à jour:
MOUMNI MAJIDI
Zakaria Moumni perd son procès contre Mounir El Majidi |
Imprimer

JUSTICE - L'ex-champion de kick boxing Zakaria Moumni, qui accusait le secrétaire particulier du roi, Mounir El Majidi, d'être le "commanditaire" d'actes de torture contre lui et de l'avoir "menacé de mort", a perdu son procès.

Il a été condamné mercredi 5 octobre par la 17ème chambre civile du Tribunal de Grande Instance de Paris à verser 1.000 euros de dommages et intérêts pour "diffamation" envers le secrétaire particulier de Mohammed VI.

Les propos en question avait été tenus sur le plateau de la chaîne française BFM TV le 11 janvier 2015, en marge de la marche républicaine organisée à Paris suite aux attentats de Charlie Hebdo. Le boxeur avait estimé que les responsables marocains n'avaient "pas leur place" dans cette marche.

"En dépit des éléments 'précis et circonstanciés' invoqués par M. Moumni dans ses accusations, le tribunal de grande instance de Paris a estimé qu'ils ne peuvent 'constituer, en eux-mêmes, une base factuelle suffisante pour accuser Mounir El Majidi d'en avoir été l'instigateur'", écrit le quotidien Ouest France.

Joint par Le360.ma, l'avocat Hicham Naciri, qui représentait Mounir El Majidi aux côtés de Me Tenim et Me Dupeux, a déclaré: "C’est une décision cohérente et logique dans la mesure où toutes les procédures engagées par Zakaria Moumni ont mis hors de cause M. El Majidi".

LIRE AUSSI: La plainte de Zakaria Moumni contre Hammouchi classée sans suite