Huffpost Tunisie mg

Le vernis à ongle pourrait nuire à votre santé, selon une étude

Publication: Mis à jour:
NAIL POLISH
A model lets her nail polish dry before the Blumarine fashion show during Milan Fashion Week Spring/Summer 2017 in Milan, Italy, September 24, 2016. REUTERS/Max Rossi | Max Rossi / Reuters
Imprimer

Il s'est avéré que le vernis à ongle est nocif pour la santé, rien qu'en étant en contact avec l'ongle. L'étude a été publiée dans "Environment International".

Des chercheurs de "Duke University" et "Environmental Working Group" ont trouvé un perturbateur endocrinien, en analysant l'urine de 26 femmes qui avaient participé à l'étude, et qui s'étaient faites des manucures quelques heures avant.

En effet, Le phosphate de triphényle (TPHP) est un agent chimique qui perturbe l'organisme et l'équilibre hormonal, employé dans la production du vernis à ongle, il a longtemps été utilisé aussi dans l'industrie du plastique et dans le secteur des mousses, comme retardateur de flamme.

Selon les chercheurs, cette substance est probablement utilisée comme agent plastifiant, rendant le vernis à ongle plus flexible et plus durable.

Chez l'humain, le TPHP affecte le fonctionnement hormonal, chez les animaux, il induit des perturbations plus graves touchant la reproduction et le développement. Heureusement qu'on ne voit pas tous les jours des chèvres au salon de beauté du coin.

"C'est vraiment inquiétant que les vernis à ongle, vendus aux femmes et aux adolescentes, contiennent cet agent suspect," dit johanna Congleton, docteur et scientifique à EWG, et co-auteur de l'étude Duke-EWG. "C'est même plus inquiétant d'apprendre que leurs corps absorbent ce produit chimique assez rapidement après l'application d'une couche de vernis."

Les chercheurs ont testé 10 vernis, 8 d'entre eux contiennent le TPHP. Parmi ces 8 produits, 2 ne listent pas l'agent chimique parmi les ingrédients sur l'étiquette.

"Il est possible que le TPHP soit utilisé dans les vernis en remplacement des phtalates, présumés toxiques pour la reproduction humaine," déclare Heather Stapleton, docteur et professeur associé à Duke University, l'investigatrice principale de l'étude en question. "Ceci dit, le TPHP ne serait pas la meilleure alternative. Les preuves qu'il soit autant nocif sont en train de s’accroître."

Pour celles qui utilisent fréquemment les vernis à ongle, le TPHP peut être un danger à long-terme, il pourrait même être à l'origine de gain de poids. Les récentes études suggèrent que le TPHP interagit avec une protéine qui régule le métabolisme du corps et la production de cellules adipeuses.

Afin d'éviter ces produits toxiques, lisez bien l'étiquette, bien que cela ne soit pas crédible à 100%, ou optez pour des produits certifiés bio, bien que là aussi, on devienne parano.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Sélection de produits et astuces pour faire pousser les ongles plus vite
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction