Huffpost Algeria mg

Galaxy Note 7, le virage raté de Samsung

Publication: Mis à jour:
SAMSUNG GALAXYNOTE7 2
Samsung
Imprimer

Décidément, le Galaxy Note 7 est un véritable cauchemar pour Samsung. Explosions, rappels, échanges, gèle des livraisons, retardement des lancements officiels dans plusieurs pays dont l’Algérie et j’en passe !

Le géant de l’électronique grand public s’est retrouvé entraîné dans la tourmente des alertes sécuritaires depuis que ses Galaxy Note 7 ont explosés après avoir pris feu. Des compagnies aériennes comme Emirates, Etihad, Quantas, Singapore Airlines et bien d’autres, ont interdit ce terminal sur leurs vols.

La FAA (Federal Aviation Administration), l’agence gouvernementale chargée des règlementations et des contrôles concernant l'aviation civile aux Etats-Unis, a mis en garde les voyageurs contre le risque de voyager muni de cet appareil.

Aussi, l’agence européenne de la sécurité aérienne, EASA (European Aviation Safety Agency), a exigé des voyageurs détenteurs des Galaxy Note 7 de ne pas les mettre dans leurs bagages à soute, et de signaler immédiatement au personnel naviguant de cabine tout problème de surchauffe ou de fumée provenant du terminal. Même l’entreprise chargée de la gestion des transports publics dans la ville de New York, MTA (Metropolitan Transportation Authority), a interdit à ses clients d’utiliser ou de recharger leurs Note 7 dans les trains et bus.

Cette situation sans précédent a poussé le fabricant sud-coréen, numéro 1 des ventes de smartphones Android, à retarder le lancement du dernier né de la famille Galaxy dans plusieurs pays. Apple, son plus grand concurrent, compte bien profiter de ce report.

Il faudra vraisemblablement attendre deux mois avant que Samsung ne termine son programme d’échange des 2,5 millions de terminaux déjà vendus dans le monde depuis le 19 août dernier. Ce qui donne à la firme de Cupertino une longueur d’avance pour bien débuter la commercialisation de son iPhone 7 et surtout, de profiter des premières semaines de la saison des fêtes. Il faut dire que le bug de la batterie du Galaxy Note 7 de Samsung est arrivé à un moment crucial.

En effet, le trimestre octobre-décembre est le plus important pour les fabricants des terminaux mobiles. Il représente 40% du volume annuel des ventes. Selon le cabinet Counterpoint Research, Apple qui a vendu plus de 850.000 iPhones au troisième trimestre de l’année passée, compte bien expédier un million d’unités en 2016 en raison du retard de lancement du Galaxy Note 7 dans plusieurs pays. Et si Samsung retarde encore la reprise des ventes du Note 7, il perdra plus de clients et fera confronter Apple à une pénurie mondiale d’approvisionnement en iPhones 7.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.