Huffpost Maroc mg

Quinze combattants de l'armée syrienne libre tués en Syrie

Publication: Mis à jour:
SYRIA
Smoke rises behind the ancient castle of the rebel-controlled town of Maaret al-Numan after airstrikes in Idlib province, Syria, September 25, 2016. REUTERS/Khalil Ashawi | Khalil Ashawi / Reuters
Imprimer

SYRIE - Quinze combattants de l'armée syrienne libre (ASL) ont été tués et 35 autres blessés dans des affrontements avec le groupe extrémiste de Daesh dans le nord de la Syrie durant les 24 dernières heures, a annoncé lundi l'état-major de l'armée (TSK).

Les forces armées turques ont pilonné, lundi, 63 cibles Daesh et détruit plusieurs équipements d'armes, six véhicules pick-up armés, sept lance-roquettes Katioucha, selon la même source, fournissant un soutien à l'ASL engagée dans la lutte contre le groupe extrémiste près des localités d'Azaz et de Cobanbey (Al-Raï) dans le nord de la province syrienne d'Alep.

Ces combats marquent une escalade depuis que les troupes turques ont lancé, le 24 août dernier à Jarablous (nord de la Syrie), l'opération Bouclier de l'Euphrate pour chasser les djihadistes, ouvrir un corridor pour l'ASL, composée de combattants arabes et turkmènes, et empêcher la prise de contrôle de cette ville par les YPG (unités de protection du peuple, milice armée kurde syrienne).

L'aviation de la coalition internationale dirigée par les américains a mené 11 frappes aériennes dans la région tuant au moins 13 djihadistes, selon la TSK.

Les combattants ASL s'apprêtent à mener une opération majeure contre les djihadistes à Al-Bab, qui occupe le flanc sud de la zone tampon d'environ 5 mille Km2 que la Turquie souhaite créer sur 48 km en profondeur en territoire syrien et 98 km le long des frontières turques, une profondeur suffisante pour des frappes d'obus turcs "Firtina" dont la portée est de 50 km.

L'ASL tente de s'emparer d'Al-Bab avant que le PYD n'y arrive ce qui lui permettrait de relier les cantons de l'ouest et l'est qu'il contrôle dans le territoire syrien.

LIRE AUSSI: