Huffpost Algeria mg

Hommage à la sociologue algérienne Fanny Colonna au CRASC à Oran

Publication: Mis à jour:
FANNY COLONNA
Facebook/Rabie Yahi
Imprimer

Un hommage sera rendu mardi à Oran à la sociologue algérienne Fanny Colonna, en reconnaissance à sa contribution à l’émergence de l’anthropologie culturelle du Maghreb et de l’Orient musulman.

Cette journée-hommage est organisée par le Centre de recherche en Anthropologie sociale et culturelle (CRASC), en collaboration avec l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) et le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH).

Née en 1934 à Theniet El Abed, dans la wilaya de Batna, et décédée en novembre 2014, cette sociologue a été, sa vie durant, animée par un désir ardent et constant de contacts et d’échanges avec la communauté scientifique d’Algérie et d’ailleurs.

Les organisateurs de cet hommage estiment que cette sociologue figure parmi celles et ceux qui ont constamment oeuvré pour faire advenir une science humaine et sociale sans "tabous" ni "complexes". "Elle avait débroussaillé, dénivelé, labouré et semé, à l’instar de nombreux chercheur(e)s algériens, le champ des sciences humaines et sociales. Une large part de ses travaux, et notamment ses toutes dernières publications, évoquent la transmission générationnelle des pratiques et des échanges Sud/Sud dans les sciences humaines et sociales", soulignent-ils dans une présentation de l’hommage.

Fanny Colonna avait participé à la formation d'étudiants algériens dans le cadre des ateliers de formation organisés par l’Ecole doctorale d’anthropologie, pilotée par le CRASC.

Inhumée à Constantine en décembre 2014, Fanny Colonna a laissé un héritage scientifique important. Auteure d’ouvrages comme "Instituteurs algériens 1883-1939", "les Versets de l’invincibilité, Permanence et changements religieux dans l’Algérie contemporaine", "La Vie ailleurs des Arabes en Corse au XIXe siècle", Colonna a rompu avec une pensée coloniale à partir de la critique du déracinement et de l’exclusion des sociétés colonisées.

Elle s’est consacrée à une réflexion sur les conditions d’une histoire sociale du Maghreb colonial, et en particulier de l’Algérie.

Cette journée-hommage, placée sous le thème "Fanny Colonna : une sociologue de l’Indépendance", abordera la plupart des sujets qui concernent cette personnalité. Ce sera l’occasion également de revisiter sa pensée, d’examiner les questions permettant de déblayer la voie pour des recherches futures et, enfin, d’approfondir des esquisses de réflexions déjà engagées.

Plusieurs témoignages seront présentés par des sociologues algériens et étrangers, et permettront de mieux saisir l’apport de cette militante et scientifique de terrain.

LIRE AUSSI: Disparition de la sociologue et anthropologue Fanny Colonna, une passionnée des Aurès

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.