Huffpost Algeria mg

Personnes âgées: 9 milliards de centimes pour la restauration des centres d'accueil à Alger

Publication: Mis à jour:
HANDS
Pixabay
Imprimer

Un budget de neuf milliards de centimes a été alloué à la réhabilitation et à la restauration des trois centres d'accueil de personnes âgées de Delly Brahim, Bab Ezzouar et Sidi Moussa dans la wilaya d'Alger, a affirmé samedi la directrice de l'action sociale, Maiouche Saliha.

Dans une déclaration à l'APS, en marge d'une cérémonie organisée par le ministère de la Solidarité nationale au centre de Dely Brahim à l'occasion de la journée mondiale des personnes âgées, Mme Maiouche a précisé que six milliards de centimes ont été alloués à la réhabilitation et à la restauration du centre d'accueil de personnes âgées de Sidi Moussa, deux milliards de centimes à l'élargissement du centre d'accueil de personnes âgées de Bab Ezzouar et un milliard de centimes au réaménagement du centre d'accueil de personnes âgées de Delly Brahim.

Les travaux de réhabilitation et de restauration du centre d'accueil de personnes âgées de Sidi Moussa vont débuté prochainement pour être achevés avant fin 2017, a-t-elle ajouté.

Le centre d'accueil de personnes âgées de Bab Ezzouar verra la réalisation avant fin 2016 de nouveaux pavillons, selon Mme. Maiouche qui précise que les travaux de réaménagement du centre de Delly Brahim visent à améliorer les conditions d'hébergement des pensionnaires.

Plus de 500 pensionnaires (hommes, femmes et personnes aux besoins spécifiques) sont hébergés dans les trois centres d'accueil de personnes âgées de la wilaya d'Alger, a souligné la même responsable précisant que la majorité sont issus d'autres wilayas.

Elle a indiqué, dans ce sens, que "80% des pensionnaires des trois centres sont issus des wilayas de Tizi Ouzou, Bejaia, Chlef et Blida".

Le centre de Sidi Moussa accueille 290 pensionnaires (hommes et femmes), celui de Bab Ezzouar 132 (hommes) et celui de Dely Brahim 76 pensionnaires (femmes), a-t-elle encore ajouté.

Outre la prise en charge des personnes âgées, les encadreurs oeuvrent à leur réintégration dans le milieu familial à travers des actions de sensibilisation au sein de la société, a-t-elle indiqué, précisant que le phénomène d'abandon des parents est étranger aux valeurs de la société algérienne.

Elle a relevé en outre une stagnation du nombre d'abandon de parents dans la wilaya d'Alger.

Des portes ouvertes seront organisées à partir de dimanche à travers les trois centres pour faire connaître les missions de ces établissements dans la prise en charge de cette catégorie vulnérable.

Des cadeaux symboliques ont été offerts aux 76 pensionnaires du centre de Delly Brahim lors de la cérémonie organisée en présence du secrétaire général du ministère de la solidarité nationale, M. Rabah Hamdi, la présidente de l'association Ihssane pour la protection des personnes âgées, Souad Chikhi et des représentants des différents secteurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.