Huffpost Algeria mg

La gestion des salles de cinéma transférée à l'Office national de la culture et de l'information

Publication: Mis à jour:
OCINMAAFRIQUE570
Archives
Imprimer

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi a annoncé, jeudi à Tiaret, que la gestion des salles de cinéma sera transférée à l’Office national de la culture et de l'information.

M. Mihoubi a affirmé que cette mesure permettra de garantir une gestion administrative et financière des salles de cinéma à travers le pays et de valoriser ces structures culturelles, rapportait vendredi l'APS. Le responsable du secteur inaugurait le nouveau siège de la Direction de la culture, lors de sa visite d'inspection dans la wilaya.

Les salles de cinémas sont passées sous l'égide du ministère de la Culture à la fin 2015, quand Azzedine Mihoubi, tout comme ses prédécesseurs, les réclamaient auprès du ministère de l'Intérieur. Il a attesté, quelques mois auparavant, de l'abandon que subissent ces établissements de la part des communes.

Il a dans le même sillage révélé que 95% des salles de cinéma algériennes, soit 380 des 400 salles, sont fermées et non exploitées. Azzedine Mihoubi avait alors fait part de l'intention de ses services de réhabiliter ces structures, à travers plusieurs plans de modernisation, en les dotant de moyens modernes, dont des équipements de projection.

LIRE AUSSI: Mihoubi veut que les salles de cinéma à l'abandon soient affectées au ministère de la culture

Par ailleurs, le ministre a insisté, dans un point de presse, sur la nécessité de promouvoir la grotte d’Ibn Khaldoun située sur le territoire de la commune de Frenda, car liée à un penseur universel et fut le berceau de la sociologie à travers l’écriture du livre "El Moukaddima".

Le ministre a visité la bibliothèque "Jacques Bercque" de Frenda, ville natale de ce penseur et chercheur, ainsi que la grotte d’Ibn Khaldoun et le site archéologique de Djeddar à Medroussa, avant d’inspecter les travaux de réalisation d’une école des Beaux-arts à Tiaret.

Il a également assisté à une partie des activités du salon national du cheval dont des spectacles de fantasia, une vente aux enchères de chevaux organisée au centre national d’élevage équin de Chaouchoua, le grand prix de saut d’obstacles du cheval arabe et barbe au centre "Emir Abdelkader" du chef-lieu de wilaya et une soirée artistique au théâtre de plein air de la maison de la culture "Ali Maachi".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.