Huffpost Tunisie mg

Tunisie: En quelques heures, plusieurs régions paralysées par la pluie

Publication: Mis à jour:
TUNIS RAIN
capture écran
Imprimer

Des pluies torrentielles se sont précipitées un peu partout en Tunisie, accompagnées d'inondations dans les gouvernorats de Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax, Kairoun, Zaghouan, Nabeul et Tunis, faisant, selon TAP , deux morts, à Monastir et Mahdia.

De 16h à 19h, la capitale Tunis était quasiment paralysée. Beaucoup sont restés bloqués aux alentours de l'avenue Mohamed 5, comme en témoigne cette vidéo de Mosaïque FM.

Les unités de la protection civile, en coordination avec les structures régionales sont intervenus. Elles ont procédé au pompage des eaux, à l’élimination des déchets et à la protection des biens des habitants, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Dans un autre communiqué, publié jeudi 29 septembre, la Protection Civile, a annoncé que 26 enfants se trouvant dans un jardin d’enfants à Bab Saadoun (Rue de Pologne), ont été évacués.

Ont eu lieu également des opérations de pompage et d’assistance de 14 véhicules bloqués sur la voie publique dont un bus transportant des élèves à Kalaa Sghira à Sousse, ajoute le communiqué.

La pluie n'a pas épargné la capitale du Sud, Sfax, bloquant les accès à différents établissements.

Il est à noter que le chef du gouvernement Youssef Chahed a effectué une visite, vendredi 30 septembre à la salle de contrôle de l'Office National de la Protection Civile pour s'enquérir des interventions de la Protection Civile et des opérations d'évacuations dans la région du Sahel et le reste des gouvernorats concernés.

Le ministre de l'Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui a quant à lui, effectué une visite à Sousse, ou il a déclaré à Jawhara Fm que ces pluies ont été bénéfiques pour l'agriculture en appelant les citoyens à faire preuve de patience.

Des incidents similaires ont eu lieu, il y a quelques jours. Des inondations avaient été observées dans plusieurs villes tunisiennes. L'Office national de l'Assainissement (ONAS) avait, alors, publié un communiqué dans lequel il a appelé les citoyens "à faire preuve de civisme et à utiliser les endroits appropriés pour jeter leurs ordures". Les inondations résultant, selon le communiqué déjà cité, du cumul des déchets jetés de manière anarchique et bouchant les égouts.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.