Huffpost Maroc mg

Marrakech accueillera le championnat du monde de plongeurs en situation de handicap

Publication: Mis à jour:
PARALYMPIC SWIMMER
Marrakech accueillera le championnat du monde de plongeurs en situation de handicap | Nacho Doce / Reuters
Imprimer

HANDISPORT - Nouveau coup de projecteur sur les sportifs en situation de handicap, après les sept médailles remportées par les athlètes marocains aux jeux paralympiques de Rio.

La Fédération royale marocaine de plongée et d'activités subaquatiques (FRMPAS) organise le premier championnat du monde pour plongeur en situation de handicap et la finale de la coupe du monde de plongée sportive en piscine, du 6 au 9 octobre 2016, à la piscine de Koutoubia Mhamid à Marrakech.

Ce championnat verra la participation de 17 pays dont la Russie, la Biélorussie, la Lettonie, l’Estonie, la Lituanie, l’Italie, la Hongrie, la France, l’Égypte, la Jordanie, la Tunisie, l’Algérie, la Libye, les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Koweït, l’Espagne et le Maroc qui sera engagé avec deux équipes, A et B, précise un communiqué de la FRMPAS parvenu à la MAP.

Les organisateurs attendent la confirmation de la participation du Liban, de la Palestine et de la Grèce.

Une première en Afrique

Cette manifestation mondiale, ouverte aux équipes nationales et aux clubs, se disputera pour la première fois en Afrique et dans le monde arabe sous la direction de la Confédération mondiale des activités subaquatiques.

Cette décision avait été prise suite à l’initiative du Maroc qui préside en même temps la Confédération africaine des activités subaquatiques en la personne du président de la FRMPAS, M. Mohamed Ali Gharbal.

A la veille du coup d'envoi de cet événement, une formation spéciale sera dispensée du 1er au 5 octobre pour les moniteurs et les juges de cette discipline sportive, encadrée par l’experte russe Ksenia Khadija Vankina et le champion du monde Aleksei Kuzmin, ainsi que des cadres marocains confirmés.

LIRE AUSSI: Mohamed Lahna, médaillé aux Jeux paralympiques, passionné sans limites (INTERVIEW)