Huffpost Maroc mg

Dans la tourmente, l'hôtel El Minzah de Tanger nomme un nouveau directeur

Publication: Mis à jour:
MINZAH
Dans la tourmente, l'hôtel El Minzah de Tanger nomme un nouveau directeur | DR
Imprimer

TOURISME - L'hôtel El Minzah de Tanger, l'un des plus emblématiques de la ville du détroit, avait quinze jours pour se mettre en conformité avec les règles d'hygiène et de sécurité alimentaire, au risque de devoir fermer boutique.

Une semaine après l'avertissement du ministère du Tourisme, qui avait déclassé l'hôtel de cinq à trois étoiles suite à une visite d'inspection et de contrôle, la chaîne hôtelière internationale BlueBay annonce, dans un communiqué diffusé ce vendredi 30 septembre, la nomination d'un nouveau directeur général pour l'établissement hôtelier.

Il s'agit de Samir Kharroubi, présenté comme "un professionnel avec plus de 20 ans d’expérience dans la gestion et la direction de prestigieux hôtels de destinations touristiques, comme La Mamounia et le Kenzi Menara Palace à Marrakech, le Plaza Hotel à Casablanca et le Golden Tulip Farah à Rabat".

"Une série de rénovations seront mises en place pour moderniser et améliorer le confort des chambres, les restaurants et les zones communes pour donner suite à l’expérience des milliers de clients qui fréquentent ce légendaire hôtel", indique le groupe hôtelier dans son communiqué.

Alors que d'importants dysfonctionnements, notamment au niveau des cuisines de l'hôtel "où il a été constaté un manque sévère d'hygiène et de sécurité alimentaires", ont été relevés par le ministère la semaine dernière, le groupe annonce qu'une opération de "contrôle étroit" a été menée par le directeur d'exploitation du groupe, M. Jordi Caralt.

La gestion de l’hôtel a été également renforcée "avec la présence d’hôteliers qualifiés tels que M. Daniel Alberola, manager qui supervise actuellement la nouvelle ligne culinaire et les besoins d’équipements nécessaires", et du chef exécutif du groupe, M. Servando Salguero, "qui nous aidera également sur les besoins culinaires. Par ailleurs, notre ingénieur Mr. Wael Al-Ajlani supervise tous les travaux et l'installation des équipements dans l’établissement", indique encore le groupe.

Le représentant de l'hôtel, M. Louai Al-Turaihi, s'est dit "confiant" quant à la réussite des réformes prévues et à la nouvelle gestion de l'hôtel, "qui visent à 100% l'amélioration de la qualité et de la satisfaction de notre clientèle", a-t-il déclaré.

L'avertissement lancé à l'hôtel El Minzah de Tanger fait suite à l'entrée en vigueur, cet été, de la loi 80-14 relative au statut des établissements touristiques. Cette loi vise à "rehausser la qualité des prestations touristiques" des hôtels et "adapter le système de classement hôtelier à l’évolution des exigences des touristes en termes de qualité, de sécurité, d’hygiène et de développement durable", selon le ministère du Tourisme.

Des "visites surprises" de commission d'inspection sont prévues, et les établissements contrôlés ont désormais quinze jours pour se mettre en conformité en cas de manquements graves aux règles d'hygiène et de sécurité.

LIRE AUSSI:

Sur le web