Huffpost Maroc mg

Lutte contre le changement climatique: la BAD veut aider le Maroc

Publication: Mis à jour:
YACINE DIAMA FAL
Lutte contre le changement climatique: la BAD veut aider le Maroc | Twitter
Imprimer

CLIMAT - L'appel à l'aide n'est pas resté lettre morte. La Banque africaine de développement (BAD) est disposée à appuyer le Maroc et les pays africains à promouvoir l’initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine (AAA) aux changements climatiques lors de la COP22, prévue en novembre dans la cité ocre, a affirmé, jeudi à Marrakech, la représentante-résidente de la BAD pour le Maroc, Yacine Diama Fal.

"La BAD est disposée à appuyer le Maroc et les pays africains à promouvoir l’initiative AAA lors de la COP 22 et à faciliter le dialogue avec les donateurs pour mobiliser les financements nécessaires à sa mise en œuvre", a souligné Mme Diama Fal, qui intervenait à l’ouverture du sommet sur l’initiative Triple A, tenu du 29 au 30 septembre à Marrakech.

"La BAD, en tant qu’institution africaine, est déjà prête à accompagner cette initiative dédiée au continent africain", a-t-elle fait savoir, ajoutant que cette rencontre constitue une occasion pour la banque d'exprimer son soutien au Triple A, "en parfaite cohérence avec ses priorités et ses engagements en matière de lutte contre les changements climatiques".

"L'initiative continentale AAA est parfaitement alignée avec la stratégie 2016-2025 de transformation de l’agriculture en Afrique 2016-2025, 'Nourrir l’Afrique', qui prévoit un volet adaptation de l’agriculture aux changements climatiques, ainsi que la mise en place d’un mécanisme de financement pour promouvoir la résilience de l’agriculture", a précisé la représentante-résidente de la BAD.

Ce sommet qui se tient à quelques semaines de la COP22 et qui réunit une trentaine de ministres africains ainsi que les présidents et représentants des institutions et organisations nationales et internationales, des chefs d’entreprises et scientifiques, s’assigne pour objectif de fédérer l’ensemble des parties prenantes du développement agricole et de la lutte contre les changements climatiques autour de l’initiative AAA.

Cette rencontre constitue aussi une occasion pour partager les solutions et les bonnes pratiques agricoles pouvant être étendues à l’ensemble de l’Afrique.

Qu'est-ce que l'initiative AAA?

Lancée en avril 2016 à l’initiative du Maroc, Triple A est née du constat que l’Afrique, l’agriculture et l’adaptation sont trop peu prises en considération dans les négociations internationales et dans l’allocation des fonds climat.

Le "Triple A" propose d’agir sur deux volets, à savoir le volet "négociations" pour mettre l’adaptation de l’agriculture africaine au cœur des enjeux des COP et obtenir une répartition équitable des fonds climat entre adaptation et atténuation, et le volet "solutions" pour promouvoir et favoriser la mise en en œuvre de projets concrets et innovants en matière de gestion des sols, de maîtrise de l’eau agricole, de gestion de risques climatiques et de renforcement des capacités et solutions de financement.

LIRE AUSSI: Changement climatique: Aziz Akhannouch plaide pour le déblocage de fonds pour aider les pays en développement