Huffpost Tunisie mg

Les Etats-Unis mettent en garde leurs ressortissants contre une menace terroriste dans le sud-est de la Tunisie

Publication: Mis à jour:
SOUTH TUNISIA
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

Les Etats-Unis ont mis en garde leurs ressortissants contre les risques de se déplacer dans le sud-est de la Tunisie. Le département d'Etat américain a déconseillé à ces derniers de voyager dans la zone, proche de la frontière tuniso-libyenne, en raison d'une menace terroriste.

En effet, le département d'Etat américain a indiqué dans son communiqué que des responsables sécuritaires, des touristes et des civils ont été menacés par des terroristes dans la la région proche de la frontière tuniso-libyenne.

Le communiqué précise que des attaques terroristes ont eu lieu à Ben Guerdane en mars dernier et que des terroristes opèrent encore dans les zones montagneuses à l'ouest de la Tunisie dont le mont Chaambi, le mont Semmama et le mont Selloum.

La Tunisie poursuit ses opérations contre les mouvements terroristes d’Ansar al Chariaa, l’Etat Islamique et l’AQMI, ajoute le département d’Etat américain.

Compte tenu de l'instabilité de l'environnement sécuritaire, les Etats-Unis recommandent aux citoyens américains d'éviter les villes suivantes:

  1. Jendouba, Kef, Kasserine,
  2. Ben Guerdan et Medenine,
  3. Gafsa, Sidi Bouzid
  4. Une autorisation est requise pour ceux qui veulent se rendre à Remada, déclarée zone militaire par les autorités tunisiennes.

Pour rappel, le 1er avril dernier, un communiqué similaire a été publié par le département d'Etat américain, dans lequel, il a été recommandé aux citoyens de rester vigilants dans les zones fréquentées par les touristes et de se tenir loin des manifestations et des rassemblements vu les risques de kidnapping.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.