Huffpost Maroc mg

Les fournisseurs de Boeing appelés à s'installer au Maroc

Publication: Mis à jour:
BOIENG
Imprimer

INVESTISSEMENT - C'est un appel qui fera certainement encore plus de bien au secteur aéronautique au Maroc. Après l'accord historique signé mardi, au Palais royal de Tanger, pour la création d’un écosystème industriel de Boeing au Maroc, le patron du pôle commercial du géant américain a appelé ses fournisseurs à le suivre.

"Nous avons signé un protocole d'accord pour la création d'un écosystème industriel de Boeing au Maroc qui nous permettra de développer un programme incitatif en vue de faire venir de nouveaux fournisseurs Boeing à s'établir au royaume", a souligné Raymond L. Conner, président de Boeing Commercial Airplanes, dans une déclaration à la presse.

Le programme "incitatif" du Maroc

"Nous allons travailler étroitement avec le gouvernement, notamment le ministère de l'Industrie, pour encourager nos fournisseurs à venir s'installer au Maroc et à développer leur industrie aérospatiale, déjà présente au royaume, et de bénéficier du programme incitatif mis en place par le Maroc", a-t-il ajouté.

Selon lui, cet écosystème générera un chiffre d’affaires annuel supplémentaire à l’export d’un milliard de dollars et permettra la création de 8.700 nouveaux emplois spécialisés.

Une locomotive pour le secteur

Lors de l'audience de mardi, qui s'est déroulée sous la présidence du roi Mohammed VI, le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy a prononcé une allocution dans laquelle il est notamment revenu sur le développement qu'a connu le secteur de l'aéronautique ces dernières années.

"Le secteur a été multiplié par 6 en 10 ans et compte aujourd’hui 121 acteurs (...). Le royaume, qui se place au 15e rang en termes d’investissements aéronautiques, a pu intégrer un cercle très fermé de pays opérant dans ce secteur".

"L’écosystème locomotive Boeing sera à l’aéronautique, ce que les écosystèmes locomotives Renault et PSA ont été à l’automobile, un véritable accélérateur (...) Après avoir choisi le Maroc à travers son association avec RAM et Safran en 2001, pour créer l’usine MATIS, Boeing opte de nouveau pour le royaume, et franchit une nouvelle étape, dix fois plus importante, en construisant son écosystème", a ajouté le ministre.

LIRE AUSSI
Le Maroc, 3e meilleure destination pour investir en Afrique, selon la banque sud-africaine RMB