Huffpost Tunisie mg

Le chef de la diplomatie européenne propose de doubler l'aide financière à la Tunisie en 2017

Publication: Mis à jour:
FEDERICA MOGHERINI
Vincent Kessler / Reuters
Imprimer

ÉCONOMIE- Le chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a proposé jeudi d'augmenter l'aide financière de l'UE à la
Tunisie, à 300 millions d'euros en 2017, pour répondre à la crise économique profonde que traverse ce pays.

Cela correspondrait à un quasi doublement du montant de l'allocation moyenne de ces trois dernières années, qui était d'environ 170 millions, a-t-on expliqué à la Commission européenne.

La proposition, adoptée jeudi par l'exécutif européen, cible le développement socio-économique, l'aide aux entreprises et la lutte contre le chômage, conformément aux priorités du Plan de développement 2016-2020 présenté cette année par le gouvernement tunisien.

"Notre soutien se concentre surtout sur la jeunesse, l'investissement sur la jeunesse (...), c'est une question d'urgence sociale", a déclaré Mme Mogherini lors d'une conférence de presse à Bruxelles au côté du commissaire européen chargé des relations avec les pays voisins, Johannes Hahn.

L'objectif de la Commission, qui doit désormais convaincre les 28 Etats membres et le Parlement européen, est d'"augmenter l'assistance financière bilatérale à 300 millions d'euros en 2017" et de "maintenir ce soutien renforcé jusqu'en 2020", selon un communiqué de l'exécutif européen.

La Tunisie, est-il rappelé, a déjà reçu ces dernières années des prêts pour des montants de plusieurs centaines de millions d'euros, par le biais d'un instrument d'assistance financière de l'UE à ses voisins intervenant en complément des aides du Fonds monétaire international (FMI).

Un premier programme de prêts pour un montant de 300 millions d'euros avait été approuvé en 2014, et un second, portant sur 500 millions, l'a été par l'Union européenne cet été. Les versements, encore partiels à ce stade, sont conditionnés par la mise en oeuvre de réformes structurelles.

LIRE AUSSI: Ce que recommande le Palement européen pour la Tunisie en cinq points

Par ailleurs, un nouveau plan d'aide de 2,6 milliards d'euros sur quatre ans a été signé en mai par la Tunisie avec le FMI.

Confrontée à des niveaux très élevés de déficit public et de dette, sur fond de croissance atone, la Tunisie est "en état d'urgence économique", a prévenu mercredi le ministre tunisien de l'Investissement Fadhel Abdelkéfi.

Le pays a notamment été le théâtre en 2015 et début 2016 d'une série d'attaques jihadistes sanglantes qui ont ravagé son secteur touristique.

Une conférence internationale des investisseurs doit se tenir à Tunis les 29 et 30 novembre prochains.


LIRE AUSSI:
Conférence internationale sur l'investissement: "Restaurer l'image de la Tunisie" principal objectif selon Mourad Fradi

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La relation Tunisie-Union Européenne vue par Willis et Vadot
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction