Huffpost Maroc mg

Maroc: Une équipe de tournage italienne expulsée de Marrakech

Publication: Mis à jour:
LUIGI
A Marrakech, le tournage d'un reportage sur prostitution des mineurs interrompu par la police | Mediaset
Imprimer

PROSTITUTION - L'équipe d'une célèbre émission télévisée italienne a vécu une véritable mésaventure au Maroc. Arrivée lundi 26 septembre au royaume pour réaliser un reportage sur la prostitution des mineurs à Marrakech, l'équipe du programme "Le Iene" (la Hyène), diffusé depuis 1997 sur la chaine de télévision Italia 1, a dû interrompre son tournage, rapportent plusieurs journaux italiens ce jeudi 29 septembre.

Selon Le Corriere della Sera, les faits se sont produits mercredi dans l'après-midi. Une douzaine de policiers sont arrivés sur le lieu du tournage avant d'arrêter la personne qui faisait office d'interprète pour l'équipe italienne et de saisir leur matériel de tournage, dont "les caméras et les fichiers des images tournées".

Le présentateur du programme, Luigi Pelazza, a également reçu un ordre d'expulsion.

Des enfants de 13 et 14 ans

"Nous avons recueilli beaucoup d'éléments sur un grand réseau de prostitution des enfants, notamment concernant des garçons et des filles âgés de 13 et 14 ans payés entre 300 et 400 euros pour des relations sexuelles. Un réseau impliquant non seulement les touristes occidentaux, mais aussi les touristes arabes et la population locale", a fait savoir l'animateur au quotidien italien.

"Mercredi, vers 14 heures, nous étions dans un appartement de Marrakech pour recueillir en vidéo le témoignage de certaines personnes. A la sortie, nous avons été bloqués par une douzaine d'agents ", poursuit-il.

Escortés à l'aéroport

Luigi Pelazza aurait ensuite été arrêté par la police avant d'être libéré "quelques heures" après et escorté à l'aéroport de la ville.

"Nous n'avons pas eu la chance de parler ou de rencontrer des responsables ou des interprètes de l'ambassade italienne. On a été accusés de filmer des mineurs sans consentement. Leur objectif était de saisir le matériel vidéo et ils l'ont fait ", regrette-t-il. "Notre interprète a été arrêté et nous ne savons rien de lui."

L'équipe de tournage a finalement pu prendre un vol ce jeudi matin pour l'Italie. Pour l'instant, le ministère de l'Intérieur et la Direction générale de la sureté nationale (DGSN) n'ont pas encore communiqué sur cet incident.

Ce n'est en tous cas pas la première fois qu'un tournage d'une chaine étrangère est interrompu par la police. En avril dernier, une équipe de journalistes enquêtant sur une agression homophobe au Maroc pour l'émission "Le Petit Journal" sur Canal+ avait été interpellée, puis expulsée par les autorités.

Là encore, Martin Weill, le reporter de l'émission animée par Yann Barthès, et son équipe avaient été arrêtés alors qu'il étaient au plein tournage à Beni Mellal.

LIRE AUSSI: