Huffpost Tunisie mg

Rapport de Davos sur la compétitivité: La Tunisie perd deux places

Publication: Mis à jour:
DAVOS REPORT
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

La compétitivité de la Tunisie a reculé, selon le dernier rapport de la compétitivité mondiale 2016/2017 établi par le Forum économique mondial (WEF), rendu public mercredi à Genève.

Dans ce rapport, la Tunisie occupe désormais le 95ème rang, après le 92ème rang l'année dernière. Cependant, le classement de cette année s'est fait sur 138 pays contre 140 l'année dernière.

L'étude du WEF réalisée auprès de 140.000 chefs d'entreprise dans 138 pays, donne un classement mondial des pays les plus compétitifs, sur la base de 12 piliers considérés comme des indicateurs de la compétitivité. Il s'agit notamment des infrastructures, de l'environnement macro-économique, de la santé, de l'éducation primaire, de l'efficacité du marché du travail ou de l'innovation.

Selon le rapport, les économistes du Forum économique mondial (WEF) ont révélé que trois facteurs sont à l'origine de ce recul : " la bureaucratie", "l'instabilité" et la "corruption dans lesquelles la Tunisie est mal notée".

Le rapport a souligné également les points faibles du pays, tels que l'efficience du marché du travail: en termes de productivité de l'emploi, la Tunisie a été classée 133ème sur 138 pays.

rapport de davos

Il est à noter que selon ce même rapport, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Suède occupent les 4ème, 5ème et 6ème rangs, suivis par le Royaume-Uni (7ème), le Japon (8ème), Hong-Kong (9ème) et la Finlande (10ème).

Pour rappel, la Tunisie était classée 92ème pays mondial sur 140 pays analysés en matière de compétitivité globale au classement Davos 2015-2016, perdant 60 places par rapport au classement 2010 et 5 places par rapport au précédent classement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.