Huffpost Algeria mg

Le missile qui a abattu le vol MH17 de la Malaysia Airlines provenait de Russie, selon le parquet néerlandais

Publication: Mis à jour:
VOL MH17
Le missile qui a abattu le vol MH17 de la Malaysia Airlines provenait de Russie, selon le parquet néerlandais | AFP
Imprimer

Les circonstances du crash du vol MH17 se précisent. En juillet 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'était écrasé dans l'est de l'Ukraine, faisant 298 morts. Ce mercredi 28 septembre, le parquet néerlandais en charge de l'enquête a présenté ses premières conclusions, qui mettent en cause la Russie.

"Sur la base de l'enquête pénale, nous pouvons conclure que le vol MH17 a été abattu le 17 juillet 2014 par un missile BUK apporté du territoire de la Fédération de Russie et qu'après le lancer, le système a été réacheminé en Russie", a affirmé Wilbert Paulissen, l'un des responsables de l'enquête.

Selon le parquet néerlandais, le missile a par ailleurs été "lancé depuis un territoire contrôlé par les rebelles pro-russes".

Ukraine et Russie se renvoient la balle

En octobre 2015, les conclusions publiées de l'enquête internationale menée par les Pays-Bas révélaient simplement qu'un missile sol-air de type BUK de fabrication russe était à l'origine du crash, mais pas sa provenance.

"Le vol MH17 s'est crashé suite à la détonation d'une ogive à l'extérieur de l'avion contre le côté gauche du cockpit", avait déclaré le directeur du Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV), Tjibbe Joustra. "Cette ogive correspond au type de missiles installés sur les systèmes de missile sol-air BUK", avait-il ajouté.

Les enquêteurs avaient par ailleurs délimité une zone de 320 kilomètres carrés d'où aurait pu être tiré le missile, mais ils n'avaient pas précisé qui des rebelles pro-russes ou des forces gouvernementales ukrainiennes contrôlait les différentes parties de cette zone.

Après le crash, Kiev avait mis en cause les séparatistes pro-russes, tandis que Moscou pointait du doigt les forces ukrainiennes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.