Huffpost Tunisie mg

Coup de gueule d'un runner: "Les ordures courent les rues de la banlieue"

Publication: Mis à jour:
ORDURES
Sami Ben Sassi
Imprimer

Alors qu'un événement sportif et culturel se prépare dans les parages, un runner, mais d'abord citoyen tunisien, s'est essayé au parcours de la course qui va avoir lieu dans quelques jours, le 2 octobre plus précisément, et à laquelle il va participer.

LIRE AUSSI: "Run in Carthage": Quand sport et culture font course commune

Remarquant l'aspect déplorable de l'environnement, Sami Ben Sassi, qui effectue son jogging tous les matins dans les alentours, décide d'agir en informant les municipalités et les mairies concernées, afin que les responsables prennent les choses en main et entreprennent le nettoyage des rues et des sites historiques.

Il envoie alors un mail aux municipalités de la région en vain.

"J'ai pu constater des efforts de nettoyage réalisés, il y a une semaine après que j'aie alerté l'un des organisateurs de l'événement. Mais ils restent malheureusement très insuffisants et donnent l'impression d'un travail bâclé, fait à la va vite dans quelques endroits du parcours..." écrivait-il dans son mail

C'est finalement un cadre du ministère de l'Environnement, chargé du "programme propreté", qui lui répond et lui assure qu'une dizaine de personnes seront affectées dans toutes les rues pour les journées du jeudi, vendredi et samedi, dans les endroits que le jogger leurs aura cités.

"J'espère qu'ils vont vraiment bouger et non pas bougeoter!" s'exprime-t-il en s'adressant au HuffPost Tunisie. Et d'ajouter, attristé: "Je passe tous les jours par ce même endroit où les égouts sont bouchés par des déchets accumulés depuis au moins un an, c'est insensé! L'Etat doit agir".

La banlieue nord, réputée huppée n'échappe pas à cet avilissement, semée elle aussi, d'ordures, de bouteilles en plastique et déchets de toutes sortes.

La course "Run In Carthage" accueillera des participants de 19 nationalités différentes et des médias d'autres pays viendront couvrir l'événement.

Voici les images navrantes envoyées par le runner en question:

Close
Carthage/Marsa/ Sidi Bou Said- Place aux ordures
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Le musée, la mosquée, le cimetière américain, la cathédrale de Carthage et l'ensemble des rues avoisinantes sont censés être des attraits touristiques pour le pays et des endroits à visiter pour les Tunisiens qui voudraient profiter d'une promenade agréable en plein air.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.