Huffpost Maroc mg

Durant la campagne, les politiques redeviennent des gens normaux (pour les photos)

Publication: Mis à jour:
CAMPAGNE
Durant la campagne, les politiques redeviennent des gens normaux (pour les photos) | DR
Imprimer

ÉLECTIONS - Les politiques le disent à tort et à travers: ils sont des gens normaux. Et ce n'est pas parce la plupart d'entre eux se déplacent dans une berline avec chauffeur qu'ils ne connaissent pas les mêmes problèmes que le Marocain lambda.

A l'approche de chaque élection, c'est la même rengaine. Les candidats redoublent d'efforts pour se mettre en scène avec des citoyens, histoire de montrer qu'eux aussi peuvent profiter des petits plaisirs de la vie, comme faire leurs courses au marché ou se rafraîchir la coupe chez un coiffeur de quartier.

campagne

Du côté du parti de la balance, Hamid Chabat sait que ce type de photos est bon pour son capital sympathie. Alors que sa page Facebook était restée relativement silencieuse au cours des deux derniers mois, voici qu'une série de photos le montrant dans les ruelles de Fès a été publiée dans la nuit du mardi 27 septembre.

camapgne

On y voit le secrétaire général de l'Istiqlal tout sourire poser pour des selfies avec des jeunes qui ont croisé sa route. Hamid Chabat apparaît également en train de déguster un yaourt dans une laiterie ou à genoux en train de serrer la main d'un homme devant un four communal. Ses péripéties dans les rues de Fès rappellent la série de livres pour enfant "Martine". Dans une version toutefois légèrement plus moustachue.

camapgne

Si vous avez déjà visité la chapelle Sixtine, cette photo d'Ilyas El Omari vous fera certainement penser à "La création d'Adam", la célèbre fresque de Michel-Ange. Sauf qu'ici il est question ici du secrétaire général du PAM, casquette vissée sur la tête et gilet aux couleurs du parti du tracteur, tendant la main à un marchand d'épices.

campagne

Une autre photo d'Ilyas El Omari a également fait parler d'elle. Le secrétaire général du PAM montre qu'il est un amateur de sensations fortes, à en juger son expression sur la photo, en se déplaçant à l'arrière d'un Vespa. En posant ainsi en photo sur une petite moto, il montre ainsi qu'il est capable de se déplacer à bord d'un véhicule "simple" et que lui aussi n'a pas peur de l'insécurité routière qui règne à Casablanca.

campagne

Le ministre de la Communication Mustapha Khalfi y est également allé de sa petite photo. On peut y voir le ministre du gouvernement Benkirane boire un verre d'eau à côté d'un tonneau en plastique. Impossible de savoir où ces photos ont été prises, mais le lieu semble se trouver dans une zone rurale.

Hamid Chabat n'est pas le seul membre de l'Istiqlal a se prêter au jeu. Karim Ghallab a partagé une photo de lui en train de se faire couper les cheveux "chez son ami Si Mohamed", coiffeur du salon "Paris" situé dans le quartier populaire de Sbata, à Casablanca. A croire que Si Karim se coupe les cheveux une fois tous les 5 ans.

LIRE AUSSI: