Huffpost Maroc mg

Mohand Laenser lance la campagne du Mouvement populaire à Fès

Publication: Mis à jour:
MOHAND LAENSER
Moroccan Interior Minister Mohand Laenser is seen during a meeting with his Spanish, French and Portuguese counterparts to discuss regional security in Rabat January 25, 2013. REUTERS/Stringer (MOROCCO - Tags: POLITICS CIVIL UNREST) | Stringer . / Reuters
Imprimer

CAMPAGNE ÉLECTORALE - "Le mandat du prochain gouvernement sera une étape pour poursuivre la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Constitution". C'est ce qu'a déclaré le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser.

Le secrétaire général du MP, qui a choisi de tenir, dimanche à Fès, le meeting marquant le lancement de la campagne électorale de son parti pour le scrutin de 7 octobre, a insisté sur la préservation des "acquis forts réalisés" dans les domaines socio-économique et politique, dans l'optique de consolider le processus démocratique engagé au Maroc.

Mettant en valeur les priorités du programme politique de son parti, dont la promotion de l’entreprise, de l’enseignement et de la formation des jeunes, le patron du MP a plaidé pour l’adoption de nouvelles mesures destinées à faciliter davantage les investissements productifs publics et privés à travers l’assouplissement des dispositions fiscales et l’accès aux crédits bancaires, tout en préconisant le développement du monde rural à travers la mise en place de programmes et de plans intégrés à même de développer et de valoriser la production agricole et forestière des régions et d’absorber la main-d’œuvre.

Mettant en avant le processus de la régionalisation avancée en tant que nouveau mode de gouvernance locale destiné à booster la compétitivité économique des régions, Mohand Laenser a estimé que la régionalisation avancée requiert des ressources suffisantes pour instaurer un développement socio-économique régional harmonieux et durable et réduire les disparités territoriales.

Laenser n’a, par ailleurs, pas manqué de faire part de l’engagement de son parti à défendre et à préserver les droits humains, notant que le MP s’engage à mettre en œuvre l'officialisation effective de la langue amazighe au plus tard en 2018.

LIRE AUSSI: