Huffpost Algeria mg

"Ahki ya Goual", un projet de recueil des contes populaires à travers l'Algérie

Publication: Mis à jour:
CONTEUR MAHI SEDDIK
Le conteur professionnel et auteur algérien, Mahi Seddik | DR
Imprimer

L’association de promotion de la lecture pour enfants "Le Petit lecteur" d’Oran procèdera en octobre prochain au recueil de contes populaires dans plusieurs régions du pays, dans le but de concrétiser le projet "Ahki ya Goual" adopté par le ministère de la Culture, a-t-on appris dimanche auprès de l'association.

L'initiative, qui sera lancée le 20 octobre prochain à "Taghit" (Bechar) et qui s'étalera jusqu'au 30 du même mois, sera menée par une caravane composée de conteurs professionnels dont Mahi, Benchemissa et Djamila Hamitou et de jeunes formés dans ce domaine, selon la présidente de l'association.

Après la station de Saoura, la caravane sillonnera des wilayas des Hauts plateaux, de l’ouest du pays, des régions de Gourara (Timimoune), de la Kabylie (Tizi Ouzou et Béjaia) pour recueillir des contes faisant la richesse du patrimoine immatériel afin de les enregistrer et par conséquent les préserver pour les générations montantes, a ajouté Djamila Hamitou.

L’association utilisera dans cette opération, des techniques modernes d'enregistrement.

L'enregistrement s'effectuera dans différents langues et les contes recueillis seront édités dans quatre ouvrages, ce qui permettra à l’association de créer un centre de sources des arts oraux ainsi qu’un colloque national sur "le conte, carrefour des cultures".

Le projet "Ahki ya Goual" comporte plusieurs activités dont la création d'une résidence du conte regroupant des conteurs du monde arabe, d’Afrique, d'Europe, un département master en art de conte et le recueil et enregistrement au profit de 40 jeunes du théâtre et fans du conte, en plus de la tenue d’ateliers de formation dans les établissements scolaires et de formation ciblant 140 enfants, adolescents et jeunes.

L’association œuvrera également à l’accueil des professionnels, des enseignants et des chercheurs dans le domaine de la littérature orale, ainsi que les étudiants qui réalisent des recherches dans ce domaine, outre la tenue d’une journée d’étude sur la l'oralité dans le monde arabe, a encore annoncé Mme Hamitou, ajoutant que la 10 et 11èmes éditions du festival international du conte sont inscrites dans le cadre du projet précité.

L’adoption de ce projet, qui s’étend sur 18 mois après la candidature de l’association précitée pour la proclamation du ministère de la Culture ouvrant la porte devant les associations culturelles algériennes porteuses de projets de valorisation du patrimoine pour accéder à un financement de l’Union européenne, a souligné la présidente de l’association "Le Petit lecteur".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.