Huffpost Maroc mg

Des objets de la collection royale marocaine au musée de l'Ordre de la Libération à Paris

Publication: Mis à jour:
EXPOSITION DES COLLECTIONS ROYALES
Musée de l'Ordre de la Libération
Imprimer

EXPOSITION - La collection royale marocaine (uniforme, drapeau, bannière, parasol et plusieurs objets d’art populaire) quitte pour la première fois les réserves royales pour rejoindre, pour quelque temps, l’écrin du musée de l’Ordre de la Libération, pour une exposition qui se tiendra du du 12 octobre 2016 au 30 décembre 2016.

L'exposition, intitulée "Le Maroc à travers les âges", sera organisée par la Direction des archives royales, en collaboration avec le musée de l'Ordre de la Libération et le soutien de l'ambassade du royaume du Maroc en France.

Cette exposition coïncide avec la commémoration du 60e anniversaire de l'indépendance du Maroc et l'accueil de la COP22 à Marrakech. "Guidée par un fil conducteur historique et chronologique, l'exposition porte des éclairages sur les espaces de pouvoir notamment à travers des cartes et des objets hautement symboliques de la souveraineté (livres sacrés, bannières, pièces de monnaie...)", lit-on sur le site de l'Institut du monde arabe (IMA), partenaire de l'événement.

L'exposition retrace, par ailleurs, "la qualité des échanges, perceptibles dans les conventions et les correspondances échangées entre le Maroc et la France qui illustrent les relations séculaires entre les deux pays", poursuit le communiqué relatif à l'événement.

"Des objets de grande valeur (collier Mohammadi; diverses décorations; diplômes et croix de la Libération…), illustrant "la qualité des relations entre les deux pays", selon le communiqué, viendront compléter l’ensemble des collections présentées au musée de l’Ordre de la Libération des Invalides.

A l'automne 2014, l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris avait accueilli une exposition sans précédent sur le Maroc contemporain, tandis que l'exposition "Le Maroc médiéval, un empire de l’Afrique a l’Espagne" avait accueilli 170 000 visiteurs au Louvre, à Paris, d'octobre 2014 à janvier 2015.

LIRE AUSSI: