Huffpost Algeria mg

La Nasa a découvert des gerbes d'eau sur Europe, le satellite de Jupiter

Publication: Mis à jour:
EAU EUROPE
Nasa
Imprimer

La Nasa avait prévenu, elle n'a pas annoncé lundi 26 septembre la découverte d'aliens. Mais ce que l'agence spatiale a détecté autour d'Europe, l'un des quatre grands satellites de Jupiter, pourrait faciliter la découverte d'une vie extraterrestre microbienne dans les années à venir.

En utilisant le télescope spatial Hubble, des scientifiques ont en effet découvert des gerbes d'eau à la surface d'Europe. Dans un communiqué, la Nasa précise que ces sortes de geyser expulsent de la vapeur d'eau à près de 200 kilomètres au-dessus de la surface du satellite.

Les scientifiques, qui publient leurs travaux dans la revue Astrophysical Journal, ont réussi à détecter ces gerbes d'eau en observant Europe passer devant Jupiter, en 2014, créant ainsi une ombre sur la surface de la géante gazeuse. Les chercheurs sont plutôt sûrs de leurs résultats, mais ils mettent en garde: pour y arriver, ils ont dû pousser Hubble dans ses derniers retranchements. Une erreur est donc toujours possible.

Sauf que d'autres scientifiques avaient déjà détecté ce qui ressemblait à des panaches d'eau en 2012, toujours grâce à Hubble mais avec une méthode différente.

eau europe

Les chercheurs ont observé l'ombre d'Europe sur Jupiter pour découvrir ces panaches d'eau ("plumes", en anglais)

Il y a ceux qui ont des geysers et ceux qui creusent

La présence d'eau en surface est une aubaine pour les scientifiques et notamment les exobiologistes, qui cherchent à découvrir une vie extraterrestre. Pourquoi? Car sous la surface de glace d'Europe se trouverait un gigantesque océan souterrain. Qui pourrait potentiellement abriter la vie. En effet, pour que celle-ci se développe, il faut trois éléments: de l'eau liquide, une source d'énergie et de la matière organique, carbonée. Ces trois éléments sont potentiellement présents dans le sous-sol d'Europe.

Sauf que pour y accéder, les chercheurs pensaient qu'ils devraient creuser à travers la couche de glace qui recouvre le satellite. Une croûte d'une épaisseur inconnue... De quoi vous décourager. Mais ces gerbes d'eau changent la donne. Si elles proviennent effectivement du gigantesque océan souterrain, alors il serait possible de récolter des échantillons d'eau liquide avec un simple robot de surface.

eau europe

Une vue d'artiste de ces éruptions

Il reste tout de même quelques obstacles. D'abord, on ne connaît pas la fréquence de ces éruptions. Elles pourraient être très variables, rares, voire imprévisibles. Il faudrait aussi être sûr à 100 % que ce sont bien des geysers de vapeur d'eau. Le futur télescope spatial James Webb, qui doit être lancé en 2018, pourrait permettre d'y voir plus clair.

La Nasa aimerait également envoyer une sonde autour d'Europe pour mieux comprendre le fonctionnement de ces éruptions. La quête pour la vie ne fait que commencer...

eau europe

Le futur télescope spatiale James Webb

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.