Huffpost Algeria mg

Le plus grand télescope du monde est entré en service (et espère trouver des extraterrestres)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Après cinq ans de construction, le plus grand télescope du monde est entré en service dimanche 25 septembre dans le sud-ouest de la Chine. Celui-ci s'inscrit dans le cadre d'un projet faramineux dont l'ambition est selon Pékin de détecter une vie intelligente extraterrestre.

Appelé par les scientifiques Five-hundred-metre Aperture Spherical Radio Telescope (FAST), le télescope a commencé à fonctionner vers midi, a annoncé l'agence Chine nouvelle. Le FAST, qui présente une ouverture sphérique d'un diamètre de 500 mètres, couvrant une surface équivalente à 30 terrains de football, est installé dans une zone rurale de la province du Guizhou, entre trois collines karstiques.

Un mois après le lancement du premier satellite quantique au monde, la Chine continue de paver sa course vers l'espace de records. Pour Fast, c'est donc celui de la taille. À titre de comparaison, le plus gros télescope à antenne unique actuel, (Arecibo, Porto Rico, une île qui dépend des Etats-Unis), était trois fois moins puissant. De plus, Fast peut s'orienter, alors que le télescope américain est fixe.

plus grand telescope

Ondes gravitationnelles et extraterrestres

Avec sa grande coupole miroir composée de 4450 panneaux, à quoi va servir Fast? Il faut savoir qu'un tel radiotélescope peut observer des choses incroyables. Celui d'Arecibo, qui fut le plus précis depuis sa création en 1963, a permis de nombreuses découvertes (parmi lesquelles des prix Nobel). Par exemple, la première étoile à neutrons, le premier pulsar binaire ou encore la première image directe d'un astéroïde.

Selon les responsables du projet cité par Space, Fast devrait permettre de mieux comprendre les premiers jours de l'univers, en observant des phénomènes très lointains (et dont les images qui nous parviennent ont donc des milliards d'années). Il serait même possible qu'il détecte des ondes gravitationnelles ou encore un message provenant d'une civilisation extraterrestre.

"Fast a un potentiel 5 à 10 fois plus important que l'équipement actuel pour découvrir une civilisation extraterrestre, car il peut voir des planètes plus éloignées et moins lumineuses", affirme au site Peng Bo, directeur de l'Observatoire astronomique national. Depuis plus de 50 ans, les scientifiques scrutent le ciel à la recherche d'un signal radio artificiel, qui pourrait indiquer la présence d'extraterrestres intelligents dans l'univers. Mais pour l'instant, cette quête (récente, à l'échelle cosmique) n'a pas porté ses fruits.

Silence dans la zone

Espérons que si signal il y a, ce ne sera pas celui d'un four à micro-ondes de la cuisine des scientifiques, comme ce fut le cas pour un signal mystérieux qui a intrigué des scientifiques en Australie pendant 17 ans.

Justement, pour éviter les interférences, le gouvernement chinois n'y est pas allé de main morte. Un silence radio dans un rayon de 10 km est exigé. Tout contrevenant encourt une amende de 13.000 euros, précise le journal People Daily. De même, la chasse et le ramassage de bois seront interdits dans cette zone.

Et pour s'assurer ce silence, le gouvernement a tout simplement évacué plus de 8000 personnes habitant dans les environs. Selon le quotidien, organe de presse du parti communiste chinois, 600 appartements en bordure de la zone ont déjà été construits et les familles seront indemnisées. Selon Ars Technica, un peu plus de 2000 familles sont concernées et l'enveloppe serait d'environ 1600 euros (soit près de 8 fois le salaire minimum).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.