Huffpost Maroc mg

L'Istiqlal fait campagne sous le signe de la rupture avec le PJD

Publication: Mis à jour:
HAMID CHABAT  FS
DR
Imprimer

CAMPAGNE ÉLECTORALE - Le meeting inaugural de la campagne électorale de l'Istiqlal annonce d'ores et déjà la couleur. Samedi 24 septembre à la place Florence, à Fès, le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal (PI) Hamid Chabat a livré un réquisitoire contre le gouvernement Benkirane et le Parti de la justice et du développement (PJD).

"La réforme des régimes de retraite et de la caisse de compensation figurent parmi les priorités du parti." C'est ce qu'a déclaré Hamid Chabat, qui inaugurait la campagne électorale de son parti, accompagné pour l'occasion des têtes de listes des circonscriptions électorales de Fès-Meknès.

Hamid Chabat a âprement critiqué le bilan social du gouvernement. Pour le patron du parti de la balance, le gouvernement Benkirane a exacerbé "les tensions sociales, alourdi la dette du pays et causé une augmentation du taux de chômage". Ceci, sans parler de "l'affaiblissement de la qualité des services sanitaires et la paralysie de l'administration", selon Hamid Chabat. "Toute réforme qui ne sert pas les intérêts des citoyens peut être considérée comme purement destructrice", a-t-il ajouté.

"L'Istiqlal résoudra les problématiques et corrigera les erreurs commises par le gouvernement, et sera une alternative réelle pour la réalisation de ce que le gouvernement actuel n’a pas pu faire", a promis le secrétaire général du parti, qui a déclaré que son parti satisfera "les attentes et les aspirations des citoyens dans plusieurs domaines, et plus particulièrement l’emploi, la santé et l’enseignement".

"Il ne peut y avoir de vie digne avec un chômage généralisé et l'absence de santé et d'éducation", a martelé l'Istiqlalien en chef, qui a ajouté que son parti "s'engage à revoir toutes les décisions injustes du gouvernement actuel", s'il arrivait en tête lors des législatives.

LIRE AUSSI: