Huffpost Maroc mg

Maroc: Attijariwafa bank dresse un bilan "satisfaisant" pour le premier semestre

Publication: Mis à jour:
KETTANI
Attijariwafa bank dresse un bilan "satisfaisant" pour le premier semestre | DR
Imprimer

BANQUES - Attijariwafa bank est satisfaite de son bilan semestriel. C'est ce qu'a fait savoir la direction de la banque marocaine ce jeudi, lors d'une conférence de presse organisée à Casablanca pour la présentation de ses résultats pour le premier semestre 2016.

Selon son directeur général, Ismail Douiri, la banque a conclu cette période en améliorant ses positions de marché sur la quasi-totalité des lignes métiers dans ses différents pays de présence.

Ainsi, au titre du premier semestre 2016, le produit net bancaire d'AWB affiche une croissance de 3,5% à 10,1 milliards de dirhams, portée par l’ensemble des compartiments: marge d’intérêt (+0,2%), marge sur commissions (+11,6%), résultat des activités de marché (+7,9%).

Progression du résultat net

Le résultat net consolidé, lui, a enregistré une progression de 7,1% à 3,0 milliards de dirhams "grâce à la capacité confirmée du groupe en matière de maîtrise des charges (+5,4%) et de gestion proactive des risques (-5%)", précise le DG.

Pour ce qui est du résultat net part du groupe, il s’élève à 2,5 milliards de dirhams, en accroissement de 7,9%, alors que la rentabilité financière s’est améliorée avec un ROE (Rentabilité des capitaux propres) de 15,5% et un ROA (Rentabilité des actifs) de 1,4% (+0,9 point et 0,1 point respectivement par rapport au premier semestre 2015).

Une croissance organique soutenue

Selon Diouri, la croissance a été tirée particulièrement par la banque de détail à l'international qui a vu ses indicateurs s'améliorer significativement avec des contributions au produit net bancaire, au résultat net consolidé et au résultat net part du groupe.

Cette performance est également expliquée par une croissance organique soutenue, ainsi que par le renforcement de la participation dans le capital des filiales sénégalaise (CBAO) et ivoirienne (SIB) à 83% et à 75% au quatrième trimestre 2015.

LIRE AUSSI: