Huffpost Algeria mg

Plusieurs films algériens en lice au 32e festival du cinéma méditerranéen d'Alexandrie

Publication: Mis à jour:
ALEXANDRIA FILM FESTIVAL FOR MEDITERRANEAN COUNTRI
Prize winners of the Alexandria Mediterranean countries film festival stand on stage during the opening ceremony in Egypt's northern coastal city of Alexandria on September 2, 2015. AFP PHOTO / TAREK ABDEL HAMID (Photo credit should read TAREK ABDEL HAMID/AFP/Getty Images) | TAREK ABDEL HAMID via Getty Images
Imprimer

Plusieurs films algériens sont en lice au 32e festival du cinéma méditerranéen d'Alexandrie, débuté par la projection du long métrage "Good luck Algeria" du franco-algérien Farid Bentoumi, rapportait mercredi l'APS.

Le film algérien "Certifié Hallal" de Mahmoud Zemmouri entrera en compétition officielle dans la catégorie des longs métrages de fiction, aux cotés de 14 autres oeuvres cinématographiques dont "le couvert et le logis" (Espagne), "Eclipse" (Tunisie) et "l'Orchestre de minuit" (Maroc).

La réalisatrice Stéphanie Benamra participera avec le film émoi "flutter" dans la catégorie des courts métrages avec 24 autres films.

Quant au concours des films arabes hors catégorie, les longs métrages "Opération Maillot" (2015) de Okacha Touita et "l'Etoile d'Alger" (2016) de Rachid Benhadj seront en compétition dans le cadre du concours "Nour Chérif" du film arabe, tandis que le film "Un métier bien" (2015) de Farid Bentoumi participera au concours du court métrage arabe.

Organisé sous le slogan "le cinéma et la résistance" avec la participation de 24 pays, le 32e festival du cinéma méditerranéen d'Alexandrie mettra à l'honneur l'Algérie et son cinéma, en mettant l'accent sur la résistance algérienne contre l'occupation française.

La ville d'El Qods, qui commémora l'année prochaine 60 ans d'occupation israélienne, sera également à l'honneur.

Le programme "Cinéma et résistance" verra la projection de plusieurs oeuvres cinématographiques sur la révolution algérienne dont "la bataille d'Alger" (1966) de l'italien Gillo Pontecorvo, à l'occasion du cinquantenaire de sa sortie, "Zabana" (2012) de Said Ould Khelifa, "le Colonel Lotfi" (2015) d'Ahmed Rachedi et "Maintenant ils peuvent venir" du réalisateur Salem Brahimi.

Le festival qui se poursuivra jusqu'au 27 septembre, rendra hommage au réalisateur algérien Merzak Allouache.

Crée en 1979 par l'Association égyptienne des auteurs et des critiques de cinéma, le festival d'Alexandrie est l'un des prestigieux festivals de cinéma dans le monde arabe.

L'édition de 2015 a récompensé deux réalisateurs algériens: Lotfi Bouchouchi avec son film "le puit" sacré meilleur film de fiction et Mohamed Zaoui lauréat du prix du meilleur documentaire arabe pour "dernières paroles".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.