Huffpost Maroc mg

Maroc: Des voitures électriques présentées lors de la COP22

Publication: Mis à jour:
ZOE
La Renault Zoé en version cabriolet | DR
Imprimer

ÉCOLOGIE - Alors qu'il demeure quasi inexistant au Maroc, le marché des véhicules électriques devrait connaître un coup de pouce à l'occasion de la 22e conférence annuelle (COP22) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, en novembre prochain à Marrakech.

En avril dernier, le Groupe Renault Maroc, Nissan Motors Egypt, Schneider Electric et M2M avaient constitué un consortium, avec l’appui de l'Agence Nationale pour le Développement des Énergies Renouvelables et de l'Efficacité Énergétique (Aderee), pour le développement de la voiture électrique au Maroc. Selon Usine Nouvelle, ce consortium compte "développer un 'écosystème' de mobilité qui devrait être testé grandeur nature" à l'occasion de la COP22.

"Concrètement, comme lors de la COP21 de Paris, l'alliance Renault-Nissan très implantée au Maroc, grâce notamment à l'usine de Tanger devrait fournir une flotte de véhicules électriques qui assureront les déplacements des participants à la conférence sur le climat de Marrakech. Des Twizy, Kangoo, Zoé, Leaf et autres Evalia seraient ainsi mis à contribution", ajoute Usine Nouvelle. A terme, l'objectif est d'atteindre 10% du parc automobile en version électrique en 2030.

LIRE AUSSI: François Hollande: "La COP22 à Marrakech sera celle des solutions"