Huffpost Maroc mg

Le père de Mehdi Benatia condamné en France pour recel de montres volées

Publication: Mis à jour:
BENATIA
Le père de Mehdi Benatia condamné à la prison en France | Bobby Yip / Reuters
Imprimer

JUSTICE - Mehdi Benatia, le défenseur marocain de la Juventus, traverse une bien mauvaise passe. Touché aux adducteurs lors de son dernier match contre l'Inter de Milan, l'ancien sociétaire du Bayern de Munich va devoir encaisser une autre mauvaise nouvelle cette semaine.

Son père vient d'être condamné ce mardi à Marseille à trois ans de prison et 30.000 euros d'amende pour le recel en bande organisée d'une douzaine de montres volées en 2010 au musée Audemars Piguet, en Suisse.

Selon l'AFP, l'affaire remonte à septembre 2010. Les enquêteurs avaient à l'époque rapidement privilégié la "piste marseillaise" après le vol de 59 montres de luxe dont 40 "postiches" par deux hommes s'étant introduits avec une échelle dans le musée situé à proximité de la société d'horlogerie à Brassus (Canton de Vaud).

Une montre de Schwarzenegger

Parmi les montres volées, il y avait notamment la montre portée par Arnold Schwarzenegger dans le film Terminator 3. Selon Audemars Piguet, le préjudice était évalué entre 1,5 et 2 millions d'euros.

Ahmed El Mouttaqi, le père de Mehdi Benatia, âgé de 53 ans, a reconnu être "David", l'interlocuteur qui en mars 2011 avait proposé au musée suisse de racheter 12 montres volées contre une somme de 580.000 euros.

L'homme qui gère aussi les affaires du défenseur marocain avait été identifié grâce aux appels passés à l'horloger suisse depuis un taxiphone proche de la gare Saint-Charles et des mails adressés au chef de la sécurité d'Audemars Piguet pour prouver qu'il était bien en possession des montres volées, ajoute l'AFP.

LIRE AUSSI: