Huffpost Tunisie mg

BCE au forum économique afro-américain et aux travaux de l'Assemblée Générale de l'ONU aux Etats-Unis

Publication: Mis à jour:
ESSEBSI
US Secretary of State John Kerry (L) meets with Tunisian President Beji Caid Essebsi in New York on September 19, 2016. Secretary of State John Kerry said Monday the ceasefire in Syria is holding and some aid is getting through but that US and Russian officials are meeting to see if it can continue. 'The basic ceasefire is holding but fragile,' Kerry told reporters in New York between bilateral meetings on the sidelines of the United Nations General Assembly. / AFP / KENA BETANCUR (Photo | KENA BETANCUR via Getty Images
Imprimer

Le président de la République, Béji Caid Essebsi qui participe au forum économique afro-américain et aux travaux de l’Assemblée Générale de l’ONU aux Etats-Unis, a indiqué dans une déclaration aux journalistes à bord de l’avion en partance pour New-York, que son objectif à travers cette visite est de" redonner à la Tunisie la place de choix qui lui revient".

Entretien avec John Kerry

Lors de sa visite à New York, dans le cadre de la 71ème édition de l’Assemblée générale des Nations-Unies, Béji Caid Essebsi a rencontré le secrétaire d’Etat américain aux Affaires étrangères.

A cette occasion, il a salué "le niveau exceptionnel atteint par la coopération tuniso-américaine", soulignant la nécessité d’approfondir la coopération stratégique entre les deux pays, surtout que les anciens accords sont "sur le bon chemin et notamment en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme".

Il a précisé, à ce propos, que la surveillance électronique des frontières devrait finir d’être mise en place à la fin de cette année.

John Kerry a exprimé, pour sa part, "le respect des Etats-Unis pour l’évolution du processus démocratique en Tunisie et pour la cadence des réformes économiques engagées par le pays", réitérant le soutien de l’administration américaine à la poursuite de ce processus.
Il a, par ailleurs, salué "le soutien de la Tunisie au gouvernement d’union nationale libyen et son aide apportée dans l’installation des institutions de l’Etat en Libye".

BCE: La Tunisie modèle africain

S’agissant de la conjoncture actuelle en Tunisie, Caid Essebsi s’est félicité de la formation du gouvernement d’union nationale salué par toute la communauté internationale qui a reçu des messages rassurants indiquant clairement que la Tunisie mise sur les jeunes et les femmes et conforte leurs rôles dans le processus de son édification.

Pour ce qui est de la participation de la Tunisie au forum économique afro-américain prévu le 21 courant, Caid Essebsi a indiqué” que cette rencontre qui réunit des hommes d’affaires africains et américains, sera l’occasion pour la Tunisie de présenter son expérience en tant que modèle africain.

A signaler que le chef de l’Etat était arrivé dimanche soir (lundi matin heure tunisienne) à New York pour participer aux travaux de l’Assemblée Générale de l’ONU qui ont démarré mardi 13 septembre ainsi qu’au forum économique afro-américain auquel il prend part à l’invitation du président américain Barack Obama.

BCE au groupe arabe de l'ONU

De son côté, Khmaies Jhinaoui,ministre des Affaires étrangères a indiqué que la participation du président de la République, Béji caid Essebsi à la réunion du groupe arabe de l'ONU est la première, depuis son élection en 2014, dans une déclaration accordée à Mosaique Fm.

Jhinaoui a ajouté qu'une rencontre importante dans le cadre de la préparation d'une conférence internationale sur l'investissement qui se tiendra en Tunisie au mois de novembre prochain, est prévue avec les ministres des affaires étrangères Français, Qatari et la ministre de la coopération internationale du Canada et le vice président de la banque Mondiale ainsi que des ministres des affaires étrangères européens, Asiatiques et Africains.

Rencontre avec l'Emir du Qatar et le président de la Banque Mondiale

Par ailleurs, comme convenu, Béji Caid Essebsi, a rencontré lundi au siège de l’ONU, l’émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani et le président de la Banque Mondiale, m. Jim Yong Kim.

Le chef de la diplomatie tunisienne, Khémaies Jhinaoui a déclaré que l’entretien du président de la République avec l’émir du Qatar a porté sur la conférence internationale sur l’investissement prévue en Tunisie les 29 et 30 septembre courant, précisant que le Qatar est parmi les parties qui parrainent ce grand rendez-vous économique.

Jhinaoui a indique que cheikh Tamim Ben Hamad a confirmé sa participation à cette conférence et renouvelé l’attachement de son pays à soutenir la transition démocratique de la Tunisie et à lui apporter toute l’aide lui permettant de dépasser la conjoncture économique difficile à travers l’incitation des hommes d’affaires qataris à investir dans notre pays.

De son côté, le président de la Banque Mondiale a assuré au président Caid Essebsi que la Tunisie se trouve au centre de l’intérêt de cette institution financière qui travaille de concert avec le Fonds Monétaire international pour apporter le soutien nécessaire à la Tunisie et répondre à son attente.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.