Huffpost Algeria mg

L'armée syrienne déclare la fin de la trêve

Publication: Mis à jour:
SYRIAN ARMY
Syrian government soldiers walk in the damaged al-Farafira souk in the government-held side of Aleppo's historic city centre on September 16, 2016.Violence broke out in Aleppo in mid-2012, more than a year after anti-government protests first erupted across Syria.More than five years of war have turned Aleppo's historic city centre, a UNESCO-listed World Heritage site home to an imposing citadel, into a makeshift military barracks. / AFP / Youssef KARWASHAN (Photo credit should read YOUSS | YOUSSEF KARWASHAN via Getty Images
Imprimer

L'armée syrienne a déclaré lundi la fin de la trêve des opérations militaires qu'elle avait décrétée le 12 septembre pour sept jours, en accusant les rebelles de ne pas l'avoir respectée.

L'armée syrienne annonce la fin du gel des combats qui a débuté à 19H00 (16H00 GMT) le 12 septembre conformément à l'accord Etats-Unis/Russie, a-t-elle indiqué dans un communiqué publié par l'agence officielle Sana.

Ce texte accuse les groupes rebelles de n'avoir pas respecté une seule disposition de l'accord.

La trêve devait être une réelle opportunité d'arrêter l'effusion de sang, mais les groupes armés terroristes ont méprisé cet accord, poursuit l'armée.

Cette dernière accuse les groupes rebelles d'avoir violé plus de 300 fois le cessez-le-feu à travers le pays.

Une source militaire avait plus tôt dit à l'AFP que la trêve devait expirer lundi soir à 19H00 (16H00 GMT).

Une semaine après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, le ton était monté entre les parties prenantes de l'accord, et le président syrien Bachar al-Assad a accusé les Etats-Unis d'avoir commis une agression flagrante en menant samedi un raid contre son armée à Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie.

Dans cette atmosphère délétère, les tirs avaient notamment repris dans la ville d'Alep, divisée depuis quatre ans entre quartiers rebelles et gouvernementaux, et des combats ont eu lieu à la périphérie de Damas.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.