Huffpost Algeria mg

L'importation des véhicules d'occasion de moins de 3 ans sera ré-autorisée

Publication: Mis à jour:
ALGIERS TRAFFIC
Photo d'archive | FAYEZ NURELDINE via Getty Images
Imprimer

Le gouvernement compte ré-autoriser l'importation des véhicules d'occasion de moins de 3 ans dans le cadre de la loi de finances 2017, marquant la levée d'une interdiction en vigueur depuis 2005, a annoncé lundi 19 septembre le ministre du Commerce Bekhti Belaïb.

"On va lever cette interdiction et élaborer un cahier des charges bien précis qui permet de ne pas importer des véhicules représentant des dangers à la circulation. C'est-à-dire que nous allons autoriser l'importation de ces véhicules sous conditions", a souligné M. Belaïb.

L'interdiction de l'importation des véhicules d'occasion, populaire chez les particuliers à l'époque (65 000 véhicules importés en 2005), a été consacrée par la loi de finances complémentaire de 2005. Elle a permis de booster l'activité des concessionnaires de véhicules neufs, réalisant même un pic de 569 000 véhicules importés en 2012, soit une hausse de 45% par rapport à 2011.

Sans donner détails sur le cahier de charges en question, le ministre a indiqué que le marché d'occasion pourrait permettre d'importer des véhicules plus performants et beaucoup moins chers que certains véhicules neufs importés.

Au même titre que les quotas d'importation imposés aux concessionnaires en 2016, cette décision qui va dans le sens de la "rationalisation" des dépenses pour préserver les réserves de change dans le contexte de la chute des cours de pétrole depuis mai 2014.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.