Huffpost Maroc mg

Maroc: Aggravation du déficit de la balance commerciale de 13% à fin août 2016

Publication: Mis à jour:
CHANGES EXTRIEURS
DR
Imprimer

ECONOMIE - Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 13% à fin août 2016, s'élevant à 120,345 milliards de dirhams, contre 106,480 milliards de dirhams un an auparavant, selon l'Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les huit premiers mois de 2016.

Le taux de couverture des importations par les exportations s'est situé à 55%, contre 57,6% à fin août 2015.

Cette aggravation est due à la hausse des importations (+6,5%), plus importante que celle des exportations (+1,7%).

L'accroissement des importations de 251,371 milliards de dirhams à 267,639 milliards de dirhams est attribué principalement à l'augmentation des acquisitions de biens d’équipement (+22,5%), de produits finis de consommation (+16%), de produits alimentaires (+16,9%) et de demi-produits (+8%).

Baisse de la facture énergétique

Cette hausse a été atténuée, en revanche, par la baisse des approvisionnements en produits énergétiques de 25,1% et en produits bruts (-15,5%) durant les huit premiers mois de 2016. Hors produits énergétiques, les importations enregistrent, elles, une augmentation de 13,6%.

Concernant les exportations, elles ont été orientées à la hausse, malgré la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-12,5%), enregistrant une progression de 1,7% à fin août 2016.

L'Office explique cette évolution par la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, essentiellement celles du secteur "automobile" (+14,7%), de l'"Agriculture et Agro-alimentaire" (+6,9%), du "Textile et cuir" (+5%), de l'"Aéronautique" (+7,4%), de l'"Electronique" (+5,1%) et de l'"Industrie pharmaceutique" (+2,7%). Les expéditions de phosphates et dérivés enregistrent toutefois une diminution de 12,5%.

LIRE AUSSI: