Huffpost Tunisie mg

L'Algérie décide d'appliquer la réciprocité de la taxe de 30 Dt: Première réaction officielle tunisienne

Publication: Mis à jour:
ALGRIE
capture
Imprimer

La décision d'application de la réciprocité pour la taxe douanière des 30 dinars imposée en Tunisie pour toute personne qui s'apprête à pénétrer le sol tunisien est une décision "souveraine" selon l'ambassadeur tunisien en Algérie, Abelmajid Ferchichi.

En effet, dans une déclaration accordée à Mosaique Fm, l'ambassadeur a déclaré que le gouvernement tunisien cherche des solutions efficaces pour faciliter le passage des Algériens en Tunisie, notamment celui des habitants des zones frontalières.

Il a ajouté que ladite taxe ne peut être annulée par une simple décision administrative et que ce qu'il faut pour son annulation c'est la validation par l'ARP, d'un projet de loi en ce sens.

Pour rappel, le principe de réciprocité sera appliqué par l’Algérie pour répondre à la taxe douanière tunisienne d’un montant de 30 dinars tunisiens, imposée par la Tunisie pour toute personne qui s’apprête à pénétrer le sol tunisien. C'est Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, qui a annoncé cette décision dans sa réponse écrite.

Le ministre de l'Etat a ainsi précisé que cette taxe, développée par la Loi de finances complémentaire tunisienne en 2014 et approuvée en mars 2015, n'est aucunement discriminatoire. Les étrangers, non seulement les Algériens, devront s'acquitter de cette taxe à leur entrée en Tunisie, "par voies terrestre ou maritime".

Il est à noter qu' août 2016, des dizaines d'autres citoyens ont appelé à annuler cette taxe, en bloquant la route menant au passage frontalier de Bir El Ater, dans la wilaya de Tébessa.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.