Huffpost Algeria mg

Voici ce que les régimes les plus sains du monde ont en commun

Publication: Mis à jour:
REGIMES SAINS
DAVID MALAN VIA GETTY IMAGES
Imprimer

Quand il préparait son livre The 5 Factor World Diet, paru en 2010, Harley Pasternak, le coach nutritionniste des stars, s’est rendu dans les pays jugés les plus sains du monde en termes de nourriture pour en apprendre davantage sur leurs habitudes alimentaires.

Il a remarqué que si les Japonais consommaient une grande variété d’algues, les Chinois s’évertuaient à introduire au moins cinq couleurs différentes dans chacun de leurs repas. Mais il a aussi rapporté de précieuses informations sur les différences qui existent entre le mode de vie nord-américain et celui de nombreux autres pays.

Pour commencer, les portions sont bien plus importantes en Amérique du Nord qu’ailleurs. L’alimentation saisonnière ou locale n’y est pas privilégiée et la nourriture est agrémentée de grandes quantités de sel, de sucre et d’agents épaississants, nous explique-t-il. A l’inverse, les régimes méditerranéen, nordique ou Okinawa semblent favoriser les produits régionaux et de saison.

Dans la plupart des cultures promouvant une alimentation saine, le repas, composé de plusieurs plats disposés sur la table familiale et accompagné d’un ou deux verres de vin, est un moment privilégié, plutôt que l’occasion d’avaler en hâte quelques poignées de céréales au-dessus de l’évier de la cuisine.

Chacune possède ses particularités et il est utile de rappeler qu’en raison de l’incroyable diversité des modes de vie à travers le monde, il ne saurait exister une seule façon de perdre du poids ou d’être en bonne santé. Il n’a cependant pas échappé à notre spécialiste que toutes les cultures où l’alimentation saine est privilégiée avaient un point commun.

“Les habitants de la plupart de ces pays marchent régulièrement”, observe-t-il. “Indépendamment de votre alimentation, marcher chaque jour six kilomètres de plus qu’un Américain moyen vous évite de prendre trop de poids et augmente nettement votre espérance de vie.”

Le régime méditerranéen

regime sain
Je veux découvrir le monde. Ses paysages. Ses cultures. via Getty Images

Qu’est-ce que c’est? Le régime méditerranéen, consommé en Grèce, en Italie et en Espagne, valorise les produits locaux et saisonniers et les recettes traditionnelles. Les repas sont souvent l’occasion de se retrouver en famille ou en communauté.

Aliments phares: Fruits, légumes, céréales complètes, légumineux, huile de noix et d’olive sont mis à l’honneur. Poissons, volailles et vins y apparaissent modérément tandis que la viande rouge, le sel et le sucre font office de figurants.

Ce qu’en dit la science: Les chercheurs, qui ont commencé à analyser les effets bénéfiques du régime méditerranéen dès les années 1970, ont constaté que l’huile d’olive permet de perdre du poids, et de diminuer les risques de maladie cardiovasculaire et de diabète. Pas encore convaincu? Le magazine U.S. News & World Report, qui le juge “très raisonnable”, l’a classé troisième (sur 35 régimes étudiés).

Le nouveau régime nordique

regime sain
UncleDmytro via Getty Images

Qu’est-ce que c’est? Ce régime, conçu par des scientifiques, contient 35% de viande en moins, plus de céréales complètes et de denrées locales que le régime danois classique, et plus de 75% de produits biologiques.

A l’instar du régime méditerranéen, le nouveau régime nordique met en valeur les céréales complètes, les fruits, les légumes, les œufs, l’huile et les fruits de mer tandis que la viande, les produits laitiers, les desserts et l’alcool sont consommés avec parcimonie. La grande différence, c’est qu’il privilégie l’huile de colza – que produisent le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède – à l’huile d’olive.

Aliments phares: Céréales complètes (avoine, seigle), fruits et baies locaux (cynorhodon, airelles, myrtilles), légumes racines et crucifères (choux de Bruxelles, brocolis, navets, panais, betteraves), huile de colza ou margarine à base d’huile végétale, produits laitiers allégés (lait, lait fermenté, fromage). Parmi les viandes, on retrouve le bœuf, le porc, l’agneau et le renne. Dans les produits de la mer, le hareng, le maquereau et le saumon. Le régime propose quelques desserts, dont des pâtisseries au son d’avoine ou la confiture pour accompagner les céréales. Au rayon herbes, citons le persil, l’aneth, la moutarde, le raifort et la ciboulette.

Ce qu’en dit la science: Selon une étude récente parue dans la revue American Journal of Clinical Nutrition, le régime nordique semble avoir une incidence sur les gènes actifs dans la graisse abdominale en diminuant certains marqueurs inflammatoires. Il a également contribué à la perte de poids des participants à l’étude (tout en leur procurant une "satisfaction plus élevée" que le régime danois classique) et à la diminution des risques de diabète de type 2. Les scientifiques vantent également ses qualités écologiques et socioéconomiques puisqu’il réduit la production de viande et l’importation de produits alimentaires.

Le régime Okinawa

regime sain
Iain Masterton via Getty Images

Qu’est-ce que c’est? Bien que pauvre en calories, ce régime riche en nutriments favorise les fruits et légumes au détriment des viandes, des céréales raffinées, du sucre, du sel et des produits au lait entier. Il est apparu dans un contexte historique bien précis puisque ses adeptes habitaient l’île d’Okinawa, l’une des régions les plus pauvres du Japon avant la Seconde Guerre mondiale. Les préceptes confucéens – qui veulent que l’on cesse de se nourrir avant d’être totalement rassasié et que l’on partage autant que possible avec son voisin – ont joué un grand rôle dans les habitudes alimentaires de l’île.

Aliments phares: Patates douces, riz (en quantité moindre que les Japonais du continent), légumes verts feuillus, légumes verts ou jaunes (le melon amer, par exemple), aliments à base de soja (tofu, sauce soja). Les habitants d’Okinawa ne consommaient que de faibles quantités de fruits de mer, de viande maigre, de fruits et de thé.

Ce qu’en dit la science: Les habitants d'Okinawa d’aujourd’hui rattrapant leurs cousins du continent sur le plan économique, les taux d’obésité, de syndrome métabolique et de maladie cardiovasculaire sont en hausse. Mais ceux qui ont grandi en restant fidèles à leur alimentation traditionnelle sont toujours vivants. Il faut dire que l’île abrite l’une des populations de centenaires les plus importantes au monde. Ces "super-seniors", qui vieilliraient plus lentement que la moyenne, mènent des vies actives largement exemptes de maladies et d’invalidité. Pour certains chercheurs, leur longévité est en grande partie due à ce régime hypocalorique.

Le régime asiatique

regime sain
RunPhoto via Getty Images

Description: Bien qu’il existe plusieurs régimes asiatiques, un groupe de nutritionnistes internationaux s’est attelé, dans les années 1990, à la présentation d’une pyramide alimentaire du continent, essentiellement basée sur le riz, les nouilles et les céréales complètes, mais aussi les fruits, les légumes, les légumineuses, les graines et les noix. Si le poisson et les crustacés peuvent être mangés quotidiennement, la consommation d’œufs et de volaille est plutôt hebdomadaire. Notons que les quantités de viande rouge préconisées sont plus faibles et moins fréquentes (une fois par mois) que les bonbons (une fois par semaine)!

Les aliments phares: De nombreux pays suivent ce régime dont le riz blanc fait figure d’aliment incontournable.

Ce qu’en dit la science: Même si la situation a tendance à changer en raison d’une économie et d’une urbanisation croissantes, les cas d’obésité, de maladies cardiovasculaires et métaboliques sont plus rares en Asie que dans les pays occidentaux. Selon un chercheur en nutrition de Harvard, les indices glycémiques et glucidiques élevés du régime chinois traditionnel, combinés à un mode de vie de plus en plus urbanisé et oisif, ont créé les prémices d’un problème de santé publique.

Le paradoxe français

regime sain
netrun78 via Getty Images

Description: Les scientifiques n’en reviennent pas. En dépit d’un régime alimentaire riche, les Français ont l’un des taux d’obésité les plus bas des pays développés, et l’une des espérances de vie les plus longues. Comment est-ce possible?

Aliments phares: Fromage gras et yaourts au lait entier, beurre, pain et quantités faibles, mais régulières, de fromage et de chocolat: voilà quelques-unes des composantes de ce régime riche.

Ce qu’en dit la science: Certains chercheurs pensent que ce "paradoxe" est davantage lié au mode de vie des Français qu’à leur alimentation: leurs portions sont modérées, ils ne grignotent pas entre les repas, font beaucoup de marche et mangent plutôt lentement. Pour d’autres, la santé des Français serait attribuable à leur consommation modérée de vin rouge et aux effets positifs du fromage à pâte molle. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté cette année, adoptez la façon dont s’alimentent les Français plutôt que ce qu’ils mettent dans leur assiette!

Cet article, publié sur le Huffington Post américain, a été traduit par Catherine Biros pour Fast for Word.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.