Huffpost Algeria mg

Au Palais des Raïs à Alger, le pain était roi, les artisanes ses grands capitaines

Publication: Mis à jour:
FTE DU PAIN
C.Amichi
Imprimer

Au Bastion 23 ou Palais des Raïs, les visiteurs étaient conviés samedi 17 septembre 2016 à une nouvelle rencontre avec le pain dans toutes ses couleurs, ses saveurs et ses odeurs. Après deux éditions organisées dans la ville de Médéa, la "fête du pain traditionnel" a élu domicile dans le magnifique cadre du Palais des Raïs.

Le beau temps aidant, les Algérois ont été très nombreux à venir faire la "fête" et déguster des variétés, parfois inconnues pour eux, de pain traditionnel. Un premier constat, le pain traditionnel est une affaire de femmes.

Elles étaient là, ravies d’offrir aux amateurs des pains amoureusement préparés et exposés dans des paniers en osier. Un plaisir des yeux et de l’odorat que ces pains et galettes, produit d’une tradition ancienne qui se transmet de mères en filles.

fête du pain

Les amateurs de pain ne boudaient pas leur plaisir en allant d’un stand à un autre dans une atmosphère souriante, détendue, quasi-familiale. Avec le bonheur de la redécouverte d’un gout ancien qui semblait perdu.

Samia, l’Algéroise dressait sa table au moment de notre visite. Elle fait place aux éléments nécessaires pour la confection du pain, la Gas3a, le Tajine et le réchaud à gaz. Ces "instruments", elle en parle avec un accent poétique, comme des choses précieuses sans qui le pain traditionnel de qualité cesserait d’exister.

fête du pain

Ses mains ont pétri pour l’occasion des galettes de seigle, du pain à la pâte d’olives, du couscous de pain rassis aux thyms, qui, indique-t-elle est économique et riche en vitamine. Appelé Belboul "بلبول " ce plat est souvent un met proposé à la femme enceinte renseigne-t-elle.

Le pain de la mariée

Devant des visiteurs de plus en plus nombreux, au fil des heures les exposantes se font une joie de faire découvrir leur spécialité aux visiteurs. Des jeunes filles étaient particulièrement absorbées par le récit d’une dame venue de la ville de Médéa. Sa table est la plus garnie de la fête

"Dans notre région nous nous accrochons vaille que vaille à la tradition vous avez là خبزة لعروسة, le pain de la mariée. C’est un pain avec des fruits secs, décoré de dragées. Ce pain de forme rectangulaire est offert à la mariée le lendemain des noces" explique-t-elle.

D’autres femmes de Médéa ont profité de la fête pour reproduire "en pain" des grappes de raisin, un fruit dont la ville s’enorgueillit particulièrement.

fête du pain

Du coté des visiteurs "la fête du pain traditionnel" a un gout de nostalgie. Assia, avocate, se dit toujours fidèle au خبز الدار. "En ces temps de fête, je pense à ma grand-mère qui nous préparait la veille de chaque Aïd son bon pain de maison, je la voie encore le badigeonner de jaune d'œuf" .

Pour la plupart des visiteurs, la fête est un moment de convivialité et de partage mais aussi une occasion de s’informer sur ce qui est bon pour la santé.

"Nous sommes très portés sur les produits bio et nous réfléchissons à lancer a une boulangerie traditionnelle où on fera des recettes de pains venues de toutes les régions d’Algérie" indique un homme accompagné de sa femme et de sa fille ".

"à Blida, nous apprend une exposante, des boulangers continuent de faire un pain à base de 99 plantes, une très vieille recette" ajoute-t-il fasciné.

"La fête du pain traditionnel" s’est prolongée jusqu'à la fin de la journée. Au Palais des Raïs, les artisans étaient les vedettes.

LIRE AUSSI: Journée du plat traditionnel à Dar Lahlou : Ah nos couscous, nos huiles, nos miels... !

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La fête du pain traditionnel en photos
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction