Huffpost Algeria mg

Décès de l'universitaire et poète algérien Hamid Nacer-Khodja

Publication: Mis à jour:
HAMID NACERKHODJA
DR
Imprimer

L’universitaire, critique littéraire et poète algérien Hamid Nacer- Khodja est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à Djelfa à l’âge de 63 ans des suites d’une maladie, a rapporté ce matin l'APS, citant des proches du défunt.

Spécialiste incontesté de l’oeuvre du poète algérien Jean Sénac à laquelle il voua la majeure partie de ses écrits et travaux universitaires, Hamid Nacer-Khodja, né en 1953 à Lakhdaria (Bouira), exerçait comme enseignant à l’université de Djelfa. Il avait occupé auparavant des fonctions dans l’administration locale après des études à l’Ena (Ecole nationale d’administration).

Egalement poète, il publie ses premiers écrits dans les années 1970 aux côtés de Youcef Sebti, de Hamid Skif et d’autres dans "Anthologie de la nouvelle poésie algérienne", un ouvrage dirigé par Jean Sénac dont le défunt fut aussi l’ami et un des légataires universels après son assassinat Alger en 1973.

On lui doit notamment d’avoir réuni en 1999 tous les recueils publiés de Sénac en un seul volume critique, ainsi que des essais et un récit (" Albert Camus, Jean Sénac, ou le fils rebelle" 2000, "Jumeaux", 2012, à) en plus de nombreuse contribution critiques dans la presse et les colloques universitaires.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.