Huffpost Maroc mg

Climat: Ce que prévoit le patronat marocain (CGEM) pour la COP22 à Marrakech

Publication: Mis à jour:
CGEM
Ce que prévoit le patronat marocain pour la COP22 | CGEM/twitter
Imprimer

ENVIRONNEMENT - Sur le front de l’environnement, les politiques et ONG ne sont pas les seuls à se mettre en avant. Les entreprises sont elles aussi mobilisées et impliquées dans la lutte contre le changement climatique.

Vendredi 16 septembre à Casablanca, une convention de partenariat a été signée entre le Comité chargé de l’organisation de la 22e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Signée par Miriem Bensalah Chaqroun, Présidente de la CGEM et Abdeladim Lhafi, Commissaire de la COP22, la convention définit la contribution de la CGEM dans le cadre de l’organisation par le Maroc de la COP22-CMP12 (du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech).

Mobiliser les patronats

La CGEM s’engage à mobiliser les patronats internationaux pour une forte présence lors de la COP22 qui sera marquée par la signature de la "Déclaration des patronats de Marrakech".

La signature est prévue lors du High Level Business Summit on Climate Change qui se tiendra le 16 novembre 2016 à Marrakech.

Pour piloter le programme du patronat marocain lors de la COP22, une Task Force (une forme d'organisation temporaire créée pour exécuter une tâche ou activité donnée) a été mobilisée, présidée par la patronne des patrons et regroupant 23 experts sur les questions liées à l’environnement et au climat.

En marge de la COP22, outre les Side Events prévus et dont l’objectif est de mettre en avant le rôle des entreprises dans la lutte contre le changement climatique, la CGEM aménagera un stand au sein de l’Espace innovation, point de rencontre des entreprises du secteur privé et de networking avec leurs partenaires étrangers.

Arriver avec des solutions en faveur de la protection du climat

Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature, Miriem Bensalah Chaqroun a indiqué que cette convention a pour but de responsabiliser les entreprises pour arriver avec des solutions en faveur de la protection du climat.

LIRE AUSSI: La Fondation Mohammed VI et la CGEM s'engagent ensemble pour la protection de l'environnement

Elle a également rappelé que la CGEM a été labellisée membre observateur par l’ONU, un statut qui permet à la Confédération de participer directement aux négociations.

En décembre 2015 à Paris, une rencontre les patronats français (Medef) et marocain (CGEM) avait été organisée en marge de la COP21. "Plusieurs entreprises au Maroc se sont inscrites dans une démarche volontariste dans la compensation carbone", avait souligné souligné Miriem Bensalah Chaqroun. Une Commission climat, environnement et économie verte avait alors été inaugurée au sein de la CGEM et du Centre marocain de production propre (CMPP).

Différentes actions ont d'ailleurs été menées par le patronat marocain pour "contribuer à la lutte contre le changement climatique, notamment la création d'une Commission climat, environnement et économie verte au sein de la CGEM et le Centre marocain de production propre (CMPP)".

En février dernier, une nouvelle rencontre entre Miriem Bensalah-Chaqroun, son homologue Pierre Gattaz et le ministre français des Affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, avait été organisée au siège du Medef à Paris sur le thème de la COP 22.

Lors de la COP21, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait salué mardi les progrès effectués par les entreprises dans la lutte contre le changement climatique, mais appelé l'ensemble des entreprises de la planète à y participer.

LIRE AUSSI: Ce que l'on sait sur la COP 22 organisée au Maroc

Close
10 adresses pour une évasion écologique au Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée