Huffpost Maroc mg

La campagne automne/hiver 2016 de H&M célèbre (enfin) toutes les femmes

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MODE - Adieu spots publicitaires où des filles au corps longiligne présentent dans un décor de rêve les nouvelles collections. Pour séduire ses clientes, la marque suédoise H&M a pris le contre-pied des clichés habituels de l'univers de la mode : cette fois, place aux femmes d'horizons divers, présentées dans des situations du quotidien.

Le casting à lui seul est révélateur. L'actrice Lauren Hutton -icône des années 70- , Pum Lefebure, co-fondatrice de l'agence de graphisme Design Army à la renommée internationale, Hari Nef mannequin transgenre, Adwoa Aboah, mannequin à l'origine du mouvement féministe "Gurls Talk" ou encore Fatima Pinto, championne de boxe thaïlandaise, viennent illustrer la beauté sous toutes ses formes.

hm campagne


hm campagne


hm campagne


"Célébrer la femme est pour moi quelque chose d'intrinsèque, ce qui fait qu'elles sont uniques, leur grâce, leur ténacité, leur style, donc j'adore le fait que H&M soit venu vers nous pour réinventer le classique "She's a lady" de Tom Jones, en quelque chose de contemporain, et qui soit directement inspiré des femmes", explique sur le site américain Elle la chanteuse Jillian Hervey du groupe Lion Babe, qui reprend pour l'occasion le titre de Tom Jones.

Devant leur miroir, au restaurant, en train de grignoter une frite dans leur lit ou de vérifier d'un regard leur apparence dans le miroir d'un ascenseur, les femmes apparaissent dans leur vie de tous les jours. Et visiblement, la campagne séduit. Sur Twitter, les internautes du monde entier ont salué une campagne dans laquelle elles se reconnaissent, grâce au hashtag #ladylike, promu par la marque.

"C'est une Femme - indépendante, elle déchire, elle n'a pas peur."

H&M, la marque engagée?

Ce n'est pas la première fois que la marque suédoise mise sur la diversité. En septembre 2015, H&M présentait sa campagne Close the Loop, qui vantait les mérites des vêtements recyclés. Parmi les "mannequins" choisis pour l'illustrer, une jeune anglaise de 23 ans, Mariah Idrissi, qui posait avec son hijab. L'initiative n'était pas passée inaperçue, et avait été à la fois saluée et critiquée.

Plus récemment, en mars 2016, H&M récidivait en présentant une collection de sport, avec comme égérie Caitlyn Jenner, souvent présentée comme une icône transgenre. Et lors de la Fashion Week de Paris de la même année, c'est le mannequin Ashley Grahams, habituellement considérée comme "grande taille" et donc peu présente dans ce type d'événement, qui avait défilé pour la marque, entourée de mannequins plus "classiques" comme Jourdan Dunn, Maria Borgès ou encore Soo Joo Park.

H&M recycle awareness ad - 'close the loop' is out, link in bio, check it out it's a good cause 😎✌🏽️@hm #hm #hmclosetheloop

Une photo publiée par Mariah Idrissi 🇬🇧 (@mariahidrissi) le

LIRE AUSSI: