Huffpost Maroc mg

A Mohammedia, un policier tire sur deux trafiquants de drogue

Publication: Mis à jour:
POLICE
DR
Imprimer

INSÉCURITÉ - Il y a quelques jours à Fès, un policier avait été contraint d'utiliser son arme pour neutraliser deux délinquants armés de sabres.

Mercredi soir, un agent de police relevant de Mohammedia a lui aussi fait usage de son arme de service pour arrêter deux personnes soupçonnées d’être impliquées dans une affaire de trafic de drogue, indique dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police ont encerclé les deux suspects pour les arrêter au moment où ils s’apprêtaient à livrer une quantité de drogue. L'un des prévenus a alors "brandi une arme blanche de grande taille mettant en danger la vie des agents de police, ce qui a amené l’un des policiers, de grade brigadier, à faire usage de son arme de service et tirer une balle qui a blessé le prévenu au niveau du visage", ajoute la DGSN.

Ce dernier a été transféré à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires alors que le deuxième mis en cause a été arrêté et placé en garde à vue. 15 plaques de résine de cannabis ont été saisies.

En juillet dernier, 42.806 individus soupçonnés d'actes criminels ont été arrêtés lors des interventions menées par les services de la Direction générale de la sûreté nationale, soit une hausse de 23,43% par rapport à la même période une année auparavant.

Face à cette hausse de la criminalité au Maroc, les internautes sont nombreux à dénoncer sur les réseaux sociaux "l’insécurité régnant dans plusieurs villes du Maroc".

LIRE AUSSI: