Huffpost Algeria mg

Deux films algériens au 6e Festival du film arabe de Malmo (Suède)

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
DR
Imprimer

Sélectionné aux 89e Oscars aux Etats-Unis, le film "Le puits" du réalisateur algérien Lotfi Bouchouchi participera avec "Kouceyla" de Tahar Houchi au 6e Festival du film arabe de Malmö, du 30 septembre au 05 octobre prochain en Suède (MAFF), ont annoncé mercredi 15 septembre les organisateurs.

Le long métrage "Le puits" raconte l'histoire d'un village du sud algérien dont la population, femmes et enfants notamment, se retrouvent contraints de choisir leur mort, car assiégés depuis plusieurs jours par des soldats de l'armée coloniale, qui les privent de s'approvisionner en eau potable. Il a été produit en 2015 par l'ex-Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC).

Plusieurs fois primé, le film avait déjà raflé le Grand prix (meilleur long métrage) du 9e Festival international du film de Mascate (Sultanat d'Oman) en plus de quatre prix lors du 31e Festival du cinéma méditerranéen d'Alexandrie (Egypte), dont le grand prix du meilleur film arabe.

Il avait également remporté le Grand prix du 5e Festival maghrébin du film d'Oujda (Maroc) et dernièrement le prix du meilleur réalisateur au 9e Festival international d'Oran du film arabe (FIOFA).

Pour sa part, "Koceyla" (2015) est court métrage algéro-suisse de 19 minutes est le deuxième écrit et réalisé par Tahar Houchi -après "Ydir"; de 15 minutes, sorti en 2012.

Le film traite de trois destins qui se croisent dans le cimetière d’un village berbère: celui de Koceyla, enfant de 11 ans qui se retrouve seul après la mort de sa grand-mère, de Lola, une Européenne en quête de son enfant duquel elle a été séparée et d'un artiste algérien qui devient le gardien du cimetière après avoir fui le terrorisme.

Les films algériens ont été sélectionnés à ce festival aux côtés d'une trentaine d'autres oeuvres (huit longs métrages, autant de documentaires et douze courts métrages) représentant 17 pays, dont la Palestine, la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie, les Emirats Arabes Unis, le Qatar, la Syrie, l'Irak et le Maroc.

Fondé en 2011, le Festival du film arabe de Malmo (MAFF), considéré comme la plus influente rencontre cinématographique en Europe, se fixe pour objectif d'établir des passerelles d'échanges culturels entre le nord et le sud, à travers la promotion de jeunes cinéastes arabes.

LIRE AUSSI: Le film "Le puits" du réalisateur Lotfi Bouchoufi sélectionné aux 89e Oscars du cinéma

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.