Huffpost Algeria mg

Pourquoi les athlètes des Jeux paralympiques collent-ils leurs médailles contre l'oreille?

Publication: Mis à jour:
MDAILLES JEUX PARALYMPIQUES
CIO via Facebook
Imprimer

Pour cette édition 2016, les médaillés paralympiques reçoivent une médaille innovante.

Révélé en juin dernier, le design des 2,500 médailles paralympiques inclut en effet des billes de métal à l'intérieur, ce qui leur permet de faire du bruit lorsqu'on les secoue. Afin que les athlètes souffrant d'un handicap visuel puissent identifier la couleur de leur breloque, chaque modèle comporte un nombre de billes différentes, et donc ne fait pas le même bruit.

Les médailles de bronze comportent 16 billes et font le moins de bruit, celles en argent en ont 20, et celles en or, les plus bruyantes, en renferment 28. Les athlètes peuvent donc maintenant écouter leurs médailles, en plus de les mordre.

Ici avec la nageuse suédoise Maja Reichard, médaillée de bronze du 100m dos:

L'Américain Tharon Drake, médaillé d'argent du 100m brasse:

Mary Fisher, la championne paralympique néozélandaise du 100m dos:

"On voulait lancer une nouvelle façon de célébrer sur le podium. Habituellement, les athlètes mordent leur médaille, et maintenant on veut qu'ils fassent ce mouvement" explique Dalcacio Reis, le responsable du design des Jeux de Rio cité par ABC.

"On espère que ça deviendra la norme, que les prochains jeux ajouteront de nouveaux éléments sensoriels pour les athlètes. C'est qu'on souhaite, pour que les athlètes paralympiques puissent avoir leur propre commémoration" explique à International Business Times Victor Hugo Berbert, le designer en charge de cet élément sonore.

Les médailles comportent également la mention "Jeux paralympiques de Rio 2016" en alphabet braille:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.