Huffpost Tunisie mg

Les photos de Youssef Chahed qui font le buzz, passées au crible

Publication: Mis à jour:
CHAHED
facebook
Imprimer

Dans la série de clichés qui ont attiré l'attention et ont fait réagir les internautes tunisiens sur les réseaux sociaux, deux photos de Youssef Chahed, chef du gouvernement d'Union nationale.

La première a été relayée par son service communication. Elle le montre aux côtés de Néji Jalloul, ministre de l'Education, manches retroussées en train de s'enquérir de l'état d'avancement des préparatifs pour la rentrée scolaire.

chahed et jalloul

La deuxième est un selfie pris par la photographe Ons Abid. On y voit Chahed mangeant un sandwich dans la médina de Tunis (Kasbah), entouré par un groupe de fonctionnaires de la présidence du gouvernement.

chahed sandwich

Sur la teneur et les visées de ces photos, le HuffPost Tunisie a demandé l'avis de Sarah Gaillard Chérif, spécialiste en communication politique:

Youssef Chahed semble vouloir "amorcer un nouveau style, en rupture totale avec celui de ses prédécesseurs", indique la spécialiste.

"Cette image en rupture avec les codes visuels traditionnels de la communication politique tunisienne contient une petite, voire une nette influence d'Obama dans son bureau ovale", a-t-elle interprété.

Interrogée sur le message véhiculé par cette photo du chef du gouvernement, Sarah Gaillard déclare y voir la volonté de véhiculer "un symbole de simplicité et de proximité avec les Tunisiens".

Quel message veut-il adresser ?

Selon la spécialiste, les photos prises par Chahed ont pour but de faire passer un message clair à savoir :"je suis jeune, moderne et je suis proche des gens. J'aime aller à leur rencontre et j'aime partager avec eux les petits plaisirs simples de la vie".

Elle ajoute que les techniques de storyttelling déployées dans cette photo sont évidentes et y voit les codes de communication "humaine, joyeuse et très moderne d'un Justin Trudeau par exemple".

Naturel ou travaillé? Une question qui divise les internautes

Les internautes ont partagé massivement et commenté la photo de Chahed. Certains ont salué la simplicité du chef du gouvernement, d'autres, au contraire, y ont vu un aspect très travaillé.

"En communication, il n' y a pas de place au naturel. Tout est travaillé jusqu'au dernier petit détail. Cette photo est tellement bien travaillée qu'elle paraît tout sauf factice", explique la spécialiste.

Toutefois, Youssef Chahed en choisissant une communication en rupture avec celle de ses prédécesseurs, risque de les "ringardiser", précise Sarah Gaillard. "Néji Jalloul sur la même photo a oublié de tomber la veste. Petit oubli ou réflexe générationnel?", s'interroge-t-elle.

Légende: "Cet homme estime qu'avant l'arrivée de Youssef Chahed à la tête du gouvernement, ce genre de gestes étaient assimilé à du populisme"


Légende: Cet internaute, faisant allusion au discours de Chahed à l'ARP dans lequel il appelle les Tunisiens à se mettre debout pour la Tunisie, remarque que Chahed, même en mangeant, se met debout (ironie)

Ons Abid explique:

Ons Abid, photographe qui a pris le 'selfie' avec Youssef Chahed et son équipe explique au HuffPost Tunisie:

"Aujourd'hui, j'ai fait ma première séance photo avec le nouveau chef du gouvernement, (ce que je fais avec tous les gouvernements qui se sont succédé depuis 2011)", explique la photographe. "Il faut préciser que c'est le premier jour de Youssef Chahed à la kasbah. Il a salué, le matin même, les cadres de la présidence du gouvernement", indique-t-elle.

"A la fin de mon shooting, c'était le moment de sa pause déjeuner. Il est parti spontanément pour manger un bout au coin de la rue. La plupart des restaurants étaient fermés puisque c'était l'aïd l'avant-veille", ajoute Ons Abid.

La photographe décrit une discussion qui s'est engagée naturellement avec les jeunes cadres de la présidence du gouvernement qui étaient en train de manger leurs sandwichs, alors qu'il attendait le sien. "J'ai capté le moment sur le vif", a-t-elle expliqué.

Et de poursuivre "Cela s'inscrit dans la continuité de mes #instaselfie et le quotidien des Tunisiens et surtout de la scène politique. Bien sûr il y a quelques médias tunisiens et des politiciens qui ne voient que leur propres intérêts et changent complètement le contexte de l'image. Il y en a qui osent même recarder et m'enlever de la photo pour forcer l'image à réponde à leur interprétation. Ils trouvent cela plutôt "Normal" en 2016! C'est fou!"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.