Huffpost Algeria mg

Les couteaux et les haches font plus 1200 blessés à Alger durant l'Aid Al-Adha

Publication: Mis à jour:
MOUTONORANAIDELADHA2016OTADDA11660X330
DR
Imprimer

Plusieurs accidents domestiques ont été enregistrés en Algérie durant les deux jours de l'Aïd El Adha, suite à de la mauvaise manipulation des couteaux. Dans la wilaya d'Alger, plus de 1.000 blessés ont été enregistrés, rapporte ce mercredi 14 septembre la Radio Algérienne sur son site Internet.

Environ 1.200 blessés ont été enregistrés durant les deux jours de l'Aïd Al-Adha dans la wilaya d'Alger, selon les chefs de garde et personnels des services des urgences des CHU Lamine Debaghine de Bab El Oued, Mustapha Pacha et Issad Hassani de Beni Messous. Ils ont rajouté que 90% des blessures se situent aux mains, aux pieds ou à la tête, lors de l'écorchement de la bête du sacrifice.

Par ailleurs, "seulement" 10 cas d'intoxications alimentaires, engendrées par la consommation excessive de viande ou de produits périmées ont été constatées. Une cinquantaine de cas d'hémorragie ont également été pris en charge chirurgicalement au cours de la même période, outre des complications dues au diabète et à l'hypertension.

Au CHU Issad Hassani de Beni Messous, plus de 150 citoyens de différents âges, blessés aux couteaux aux mains et aux pieds, se sont présentés à cette structure, où des soins leurs ont été prodigués.

De nombreux blessés dont des femmes ayant choisi de découper elles mêmes le mouton ont continué à affluer aux urgences dans la matinée de ce deuxième jour de l'aïd, a ajouté la même source.

A Oran, "14 patients grièvement blessés suite à des accidents domestiques survenus lors de la fête de l'Aïd ont été opérés avec succès au niveau des Urgences médico-chirurgicales (UMC) du CHUO", a précisé le chargé de la communication Kamel Babou, relayé par la même source.

La mauvaise manipulation des accessoires de l'Aïd (couteau, hache...) figure parmi la cause majeure de ces accidents, a-t-il expliqué, signalant que parmi les opérés, trois avaient été blessés par leur propre mouton, dont un, éjecté par l'animal depuis le balcon du premier étage de son habitation.

Un nombre global de plus de 150 admissions a été enregistré aux UMC du CHUO au cours des deux journées, pour des plaies dues à l'usage des objets tranchants, fait-on savoir de même source.

Les mêmes services déplorent toutefois le décès d'une jeune femme de 18 ans, asthmatique de son état, par asphyxie résultant de l'inhalation de fumées de cuisson.

LIRE AUSSI: Les couteaux et les haches font les petits et gros bobos de l'Aïd

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.