Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Le court métrage "Mkhobbi Fi Kobba" de Leila Bouzid projeté à l'IMA

Publication: Mis à jour:
LEYLA BOUZID
BERTRAND GUAY via Getty Images
Imprimer

Le court métrage ”Soubresauts“, (Mkhobbi Fi Kobba) de Leyla Bouzid, a été projeté lundi soir, 12 septembre, à l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris.

Le film qui est le projet de fin d’étude de la réalisatrice tunisienne, a été présenté dans le cadre de la célébration du 30è anniversaire de L’Ecole Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son à Paris (Fémis).

Réalisé en 2011, le court métrage retrace l’histoire d’une mère, issue de la nouvelle bourgeoisie tunisienne installée dans le quartier d’Ennasr à Tunis et qui cherche à comprendre le drame vécu par sa fille lors d’une soirée arrosée.

Durant 22 minutes de fiction, la réalisatrice utilise les effets de lumière, associés à des gros plans pour décrire les pressions exercées sur la jeune fille par sa mère et son frère pour tout avouer. A commencer par les traces sur certaines parties de son corps.

L’énigme est entretenu jusqu’à la fin du film.

Dans une déclaration à l’agence TAP, elle parle de continuité entre ce court métrage tourné en 2010, et son premier long métrage, ” A peine j’ouvre les yeux “, un film qui a obtenu le Tanit de Bronze lors des Journées cinématographiques de Carthage (2015) qui a raflé plusieurs prix à l’étranger.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.