Huffpost Maroc mg

La franco-marocaine Zineb El Rhazoui quitte Charlie Hebdo

Publication: Mis à jour:
ZINEB EL RHAZOUI
La franco-marocaine Zineb El Rhazoui quitte Charlie Hebdo | Capture d'écran/YouTube
Imprimer
MÉDIAS - C'est un nouveau départ des rangs de l'équipe de Charlie Hebdo qui vient d'avoir lieu. La franco-marocaine Zineb El Rhazoui a annoncé sur une radio étudiante française qu'elle allait quitter son poste au sein de la rédaction de l'hebdomadaire satyrique, qui avait été touché par une attaque terroriste au mois de janvier 2015.

“J’ai vocation moi aussi à quitter Charlie Hebdo et tourner cette page parce que ceux avec qui on aimait travailler sont soit morts soit partis. Aujourd’hui, la motivation n’est plus la même. Le journal n’est plus le même. La ligne éditoriale n’est plus la même. Je ne retrouve plus les dessins drôles de Charb, les discussions enflammées. Charlie est aujourd’hui intégralement sous surveillance policière. Ce n’est plus la même chose ", a déploré la journaliste qui a noté un "essoufflement artistique et éditorial” de la parution. Un magazine qu'elle espère voir réussir à remonter la pente à l'avenir: "Ce Charlie qui se vide de plus en plus de ses talents saura recueillir d’autres talents, d’autres personnes, a-t-elle déclaré.

Zineb El Rhazaoui était en vacances à Casablanca, sa ville natale, lorsque l'attentat dans la rédaction de Charlie Hebdo a eu lieu. C'est également au Maroc qu'elle a co-fondé quelques années plus tôt le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI), qui réclame entre autres l'abrogation de l'article 222 du code pénal marocain qui punit les individus qui ne respectent pas le ramadan.

LIRE AUSSI: