Huffpost Algeria mg

Première édition des "Rencontres Architecture Eaux Déserts" du 17 au 21 février 2017 à Ghardaia

Publication: Mis à jour:
GHARDAIA A LA VEILLE DE LAID 2
DR
Imprimer

La première édition intitulée "Rencontres architecture eaux déserts" se tiendra du 17 au 21 février prochain à Ghardaïa , rapporte l'APS.

Initié par l’Association Algeria Com Event de Clermont-Ferrand (France), en partenariat avec la Fondation Amidoule de Ghardaia, ce rendez-vous socioculturel d’envergure enchante les férus du patrimoine architectural du M’zab (classé patrimoine universel et de la diversité culturelle).

Cette rencontre propose de mettre en valeur la diversité culturelle et de faire connaître les différents atouts touristiques dont regorgent la région pour un développement durable d’un tourisme solidaire, culturel respectueux de l’environnement, a appris l'APS en marge d’une rencontre de présentation du programme de cet évènement.

Selon la présidente de l’Association "Algeria Com Event" de Clermont Ferrand, Yamina Khodri, cette première édition ambitionne de consolider le rapprochement entre les peuples, de tisser des liens d’amitié, d’échanges culturels et de coopération entre les citoyens de la région d’auvergne, Clermont Ferrand et les habitants du M’zab.

Ce type de rencontres offre également l’opportunité de réfléchir ensemble à l’épanouissement de la culture environnementale, à la préservation du patrimoine culturel immatériel et matériel des régions sahariennes et de proposer des solutions à la problématique de l’eau, ses conséquences sur l’environnement et sur les êtres humains, a-t-elle souligné.

De son coté, le représentant de la fondation Amidoule et chef du projet du Ksar de Tafilelt, Moussa Amara, estime que cette première édition permettra de relancer le tourisme culturel respectueux de l’environnement et de développer un écotourisme conquérant pour attirer les touristes étrangers vers la destination sud, et le M’Zab en particulier.

Ces rencontres permettront également de démocratiser la culture environnementale et la préservation du patrimoine architectural local tout en renforçant l’adhésion de la société civile dans les efforts de la protection de l’environnement et l’éducation environnementale, a-t-il ajouté.

Pour concrétiser cet événement que l’on veut annuel et qui ne peut que contribuer à faire connaître la véritable image de la région, son degré de développement et sa richesse culturelle, le tissu associatif dynamique de Ghardaia a décidé de créer une association dédiée à l’encadrement du projet "rencontres architectures eau et désert" et à promouvoir la culture et les traditions ancestrales de la région, a-t-on fait savoir.

Durant la période de cet événement, auquel assisteront des experts en architecture, tourisme et sociologie, des acteurs économiques et sociaux, ainsi que de grandes personnalités, une palette d’activités culturelles , artistiques et autres circuits touristiques sera proposée aux participants, ont assuré les organisateurs.

Des ateliers et classes sur les thèmes de l’Eau et de l’Architecture traditionnelle seront organisés afin d’éduquer les enfants à la préservation de l’eau et à la préservation du patrimoine architectural du pays.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.