Huffpost Tunisie mg

Quand Angelina Jolie s'indigne contre l'injustice, à partir d'un camp de réfugiés syriens (VIDEO)

Publication: Mis à jour:
ANGELINA JOLIE
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

En tant qu'envoyée spéciale pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, la célèbre actrice américaine Angelina Jolie, a effectué une visite en Jordanie. Lors de sa visite, elle a pointé du doigt l'inaction de la communauté internationale face à la situation dramatique de dizaines de milliers de réfugiés syriens bloqués et privés d'aide à la frontière avec la Syrie.

"75 000 Syriens sont bloqués (...) dans un no man's land à la frontière jordanienne, y compris des enfants, des femmes enceintes et des personnes gravement malades", a déploré l'envoyée spéciale du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

"Le monde est au courant de cette situation depuis des mois, mais aucune solution n'a été trouvée", poursuit-elle.

L'actrice a critiqué par ailleurs le manque de fonds pour l'aide humanitaire aux réfugiés, affirmant que le HCR n'avait reçu que la moitié de ses besoins sur les cinq dernières années.

Elle a lancé un appel à la mobilisation des dirigeants du monde qui doivent se réunir lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU fin septembre, pour revoir à la hausse leur contribution à l'aide humanitaire mais aussi pour trouver une solution au conflit syrien qui a fait plus de 290 000 morts et provoqué l'exode de millions de Syriens.

Il est à noter que la Jordanie accueille plus de 600 000 réfugiés syriens selon l'ONU, 1,4 million selon Amman.

Pour rappel, en mars, l'émissaire de l'UNCHR s'est déjà adressée aux dirigeants du monde depuis la plaine de la Bekaa, au Liban, un autre camp de réfugiés syriens.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.