Huffpost Algeria mg

La fête Touareg "Sebiba" célébrée à partir du 10 octobre à Djanet

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Vieille de 3000 ans, l’ancestrale fête Touareg la "Sebiba" n’a rien perdu de sa popularité. Cette année encore et pendant dix jours, l’Oasis de Djanet célébrera la Sebiba en chant et en danse à partir du 10 octobre.

La Sebiba puise ses racines dans l’histoire ancienne des populations touarègues. Elle remonte à la victoire de Moïse sur les troupes du Pharaon. Une victoire qui marque aussi la fin d’un conflit qui régnait entre les Oraren et les Tra 'orfitt (tribu du Tassili N’Ajjer). Ces deux tribus avaient mis fin aux litiges qui les déchiraient et scellaient un pacte de paix lorsqu’ils avaient appris la victoire du prophète.

Chaque année les habitants du Tassili N’Ajjer et des Touaregs des pays voisins se retrouvent à Djanet, et commencent les festivités le premier jour du mois de Muharram et ce jusqu'à Achoura le dixième jour de même mois.

Ce festival culturel dont la réputation a dépassé les frontières attire chaque année des touristes venus du monde entier.

Le rituel de la "Sebiba" rassemble des hommes et femmes des deux communautés, ils simulent le combat qui les a autrefois séparés en chants et en danses.

Les femmes vêtues de leurs tenues traditionnelles aux couleurs vives chantent au rythme des tambours pour encourager les hommes qui s’adonnent à des danses épées à la main.

Cette fête traditionnelle jouit d’une grande symbolique pour les touarègues, elle célèbre la communion de deux peuples scellée il y a des milliers d’années par un pacte de paix et qu’il faut transmettre aux générations futures.

Si la l cérémonie de la "Sebiba" démontre avant tout l’attachement des touarègues à la tradition, c'est aussi l’occasion de faire valoir le travail artisanal dont se targue la région, à travers les habits arborés par les hommes et les femmes, les épées, les bijoux, les tambours...etc.

Pour rappel le rituel de la Sebiba de Djanet, a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2014.

LIRE AUSSI: La Sbeiba de Djanet parmi les 34 nouveaux éléments sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La fête Touareg "Sebiba"
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction