Huffpost Tunisie mg

Ce député koweïtien demande l'annulation d'une rencontre avec Djalâl-od-Dîn Rûmî...mort en 1273 (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INSOLITE- Devant l'Assemblée nationale de son pays, un député koweïtien a demandé solennellement aux ministres de l'Information, des Affaires religieuses et de l'Intérieur du Koweit d'annuler une rencontre avec le poète Djalâl-od-Dîn Rûmî. Petit bémol: Le poète en question, un célèbre poète mystique soufi est mort en 1273, soit il y a plus de 700 années!

Anecdotique? Plutôt tragi-comique de la part d'un haut responsable de l'Etat koweïtien, affirment les nombreux internautes qui ont découvert cette vidéo.

"Pathétique ignorant, scandaleux de la part d'un député, ceci traduit l'état végétatif du monde arabe...", ce ne sont que quelques commentaires d'internautes indignés:

facebook

Légende: "Un intrus pour la religion et l'humanité. Celui qui n'apprécie pas la poésie et la musique n'est pas un Homme. Et celui qui ne sait pas quand ces figures sont nées et mortes n'est qu'un ignorant et un arriéré."

facebook


Légende: "Celui-ci est un député et pas un pauvre analphabète dans la rue!"

facebook

Légende: Après cette plainte du député, Djalâl-od-Dîn Rûmî a été arrêté pour blasphème des religions!", commente avec ironie cet internaute.

facebook

Légende: Ce député est un ignorant et que dire de l'ensemble de l'Assemblée!...Puis il faut arrêter de s'immiscer dans la for intérieur des personnes. Leur spiritualité doit rester dans l'ordre de l'intime entre elles et Dieu.

Le député en question, demande l'arrêt de la rencontre avec le poète et mène également une diatribe contre lui, l'accusant de pervertir la société koweitienne à travers ses poèmes et ses danses: "Ce Djalâl-od-Dîn Rûmî, j'ai examiné son oeuvre et ses rituels, se livre à des rodomontades", explique-t-il doctement devant une Assemblée inerte.

Pour ceux qui l'ignorent, Djalâl-od-Dîn Rûmî est poète persan, mort à Konya (l'actuelle Turquie) le 17 décembre 1273. Son oeuvre est influencée par le mysticisme soufi et traduite partout à travers le monde. Considéré comme un monument littéraire et mystique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Romans classiques arabes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction